dim. Mai 19th, 2024

Les doutes au sujet du calendrier des baisses de taux de la Fed et le regain des tensions géopolitiques ont pesé sur les marchés la semaine dernière. Premier à en partir, ce sont les valeurs technologiques sensibles à la trajectoire des taux d’intérêts. Le Nasdaq 100 se repliant ainsi de -5,36%. Les premières publications ont été accueillies de manière contrastée à l’image de Netflix qui a abandonné -9% sur la séance de vendredi suite à une publication prudente.

En Europe, avec moins de “tech” et une meilleure lisibilité sur le calendrier de la BCE, les marchés ont tenu bon. Le CAC 40 s’est même offert le luxe de terminer en territoire positif (+0,14%). Il faut dire que les premières publications de résultats ont été bien accueillies à l’image de L’Oréal qui a grimpé de +7,35%.

Cette semaine, les résultats d’entreprises seront à l’honneur avec pas moins de 21 sociétés du CAC 40 qui dévoileront leurs résultats. Aux Etats-Unis, les principales tech publieront également. Jeudi sera publiée la première estimation du PIB américain au T1 et vendredi l’inflation PCE de mars. Le marché s’intéressera aussi à la décision de la Banque du Japon sur ses taux (dans la nuit de jeudi à vendredi).

Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse de marchés chez eToro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *