jeu. Avr 25th, 2024

L’organisation des JO de Paris devrait coûter 11,8 milliards d’euros d’après les estimations d’Asterès. Ce budget total se répartirait en 6,6 milliards d’euros de dépenses privées (billetterie, sponsoring par exemple) et en 5,2 milliards d’euros de dépenses publiques.
La stimulation économique engendrée par l’évènement génèrerait des recettes fiscales globalement équivalentes aux dépenses publiques engagées d’après Asterès. Les dépenses totales se divisent entre des dépenses d’organisation (Cojo), d’infrastructures (Solideo) et de probables dépenses supplémentaires.

Cojo, 4,4 milliards d’euros de dépenses. L’organisation des JO en tant que telle est gérée par le Comité d’organisation des Jeux Olympiques (Cojo). Le budget du Cojo est estimé début 2024 à 4,4 milliards d’euros5.

Solideo, 4,4 milliards d’euros de dépenses. Les JO nécessitent la construction d’infrastructures (transport, stades, village olympique) qui sont financées par Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo), dont le budget total est estimé à 4,4 milliards d’euros.

Autres coûts probables, 3 milliards d’euros de dépenses. Les jeux nécessiteront des dépenses supplémentaires, notamment pour la sécurité (heures supplémentaires des policiers par exemple) ou pour combler d’éventuels dépassements de budget qui reviendraient à la charge de l’Etat. Ces montants, très difficiles à évaluer a priori, sont estimés par Asterès à 3 milliards d’euros, ce qui semble plutôt correspondre à un montant maximal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *