Lorsqu’on leur montre plusieurs sites web et qu’on leur demande de distinguer ceux qui ont été conçus par des humains de ceux qui ont été conçus par l’intelligence artificielle, plus de la moitié des chefs d’entreprise se trompent. C’est ce que révèle la nouvelle étude de Sortlist sur la conception de sites web générés par l’IA, une tendance qui ne cesse d’augmenter à mesure que de nouveaux outils deviennent largement accessibles.

L’entreprise Sortlist a créé un test qui demandait aux utilisateurs de distinguer si un site web donné avait été conçu par des humains ou par l’intelligence artificielle.

54,38 % d’entre eux se sont trompés, ce qui prouve que la technologie a beaucoup progressé et qu’il est presque impossible de distinguer les sites web créés par des êtres humains.

Parmi les autres points forts de l’enquête, citons les suivants :

  • 67 % des chefs d’entreprise envisageraient d’utiliser l’IA pour créer un nouveau site web à partir de zéro, l’Espagne étant la plus optimiste à cet égard (81 %) et le Royaume-Uni la moins optimiste (59 %).
  • De même, 75 % envisageraient d’utiliser l’IA pour améliorer leur site web existant. Les entreprises espagnoles sont également en tête de l’adoption de l’IA pour l’optimisation des sites web avec 87 % d’approbation, tandis que la France a le taux d’adoption le plus faible (65 %).
  • La sécurité est la priorité numéro 1 des chefs d’entreprise en matière de conception de sites web.
  • 62 % des PME sont plus enclines à travailler avec une agence web qui utilise l’IA.

L’enquête a été réalisée entre le 12 et le 19 juin au Royaume-Uni, en Espagne, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas.

L’IA générative est dans toutes les têtes depuis l’annonce de ChatGPT en novembre dernier. Mais, avec l’IA, il y a souvent plus qu’il n’y paraît : la technologie s’est développée pour des usages qui vont bien au-delà de la création de textes. La conception de sites web par l’IA en est le parfait exemple.

Aujourd’hui, on trouve des sites web entièrement créés à l’aide de l’intelligence artificielle. Certains d’entre eux ont l’air d’avoir été conçus par un web designer ou une agence de création de site internet ou web design.

 500 chefs d’entreprise de cinq pays ont été questionnés pour savoir s’ils étaient capables de faire la différence entre un site créé par l’IA et un site créé par un humain, et quelles étaient leurs priorités en matière de création de sites web.

Les réponses sont assez révélatrices

A également été demandé l’avis d’experts dans les domaines de l’IA et du développement web pour qu’ils passent eux-mêmes le test et nous disent pourquoi l’IA peut ou ne peut pas répondre aux besoins des entreprises en matière de sites web.

La plupart des gens ne parviennent pas à distinguer les sites web créés par l’IA de ceux créés par un humain.
Parmi les cinq sites web étudiés, deux avaient été créés par des agences de conception de sites web et trois avaient été générés par l’IA à l’aide de trois outils différents. Nous n’avons pas montré les URL ni les bas de page des sites web aux personnes interrogées.

 

Les entreprises considèrent la sécurité comme leur principale priorité en matière de développement de sites web
En ce qui concerne les domaines spécifiques dans lesquels les PME cherchent à investir pour leurs sites web, leurs propriétaires voient une réponse claire.

A été demandé aux chefs d’entreprise et aux dirigeants de classer par ordre d’importance leurs principales priorités pour leurs sites web au cours des 18 prochains mois, et la sécurité s’est imposée comme la priorité absolue.

Je pense que les outils traditionnels de cybersécurité n’utilisent généralement pas l’intelligence artificielle. Mais je pense qu’elle peut être utilisée pour identifier les menaces potentielles et déterminer comment y faire face. Elle peut également faire gagner du temps en identifiant les faux positifs et permettre aux systèmes de cybersécurité de se concentrer sur les menaces réelles. Comme les IA peuvent surveiller de grandes quantités de données, elles peuvent reconnaître des schémas dans le comportement des utilisateurs et détecter des comportements malveillants.

–Juana Corbalán, CEO de Corbax

Lorsque on examine les différents résultats par pays, nous constatons des différences dans les priorités des PME en matière de création de sites web.

 

 

Ces résultats contrastent avec ceux de notre étude de 2022 sur la création de sites web qui soulignait que le contenu était la principale priorité des entreprises, avec près d’un quart d’entre elles prêtes à se concentrer sur la création d’un contenu de haute qualité pour leurs sites web.

Les modèles d’IA détectent les activités suspectes, identifient les cyberattaques et donnent des réponses en temps réel. Cependant, l’IA présente de nouveaux risques pour la sécurité, tels que les attaques adverses trompant les systèmes d’IA, l’empoisonnement de données et l’extraction de données sensibles. De plus, l’IA peut être utilisée par des acteurs malveillants pour développer des cybermenaces sophistiquées. Il s’agit donc d’une arme à double tranchant : d’une part, elle offre une protection accrue et, d’autre part, elle nécessite des mesures de sécurité rigoureuses.

–Tristan Post, responsable de l’IA chez Campus Founders

Qu’il s’agisse de créer ou d’améliorer leur site web, 70 % des PME utiliseraient l’IA

67 % des chefs d’entreprise envisageraient d’utiliser l’IA pour créer un nouveau site web à partir de zéro. Cette opinion se retrouve sur tous les marchés, l’Espagne étant la plus optimiste quant à l’utilisation de l’IA pour créer un site web (81 %) et le Royaume-Uni la moins optimiste (59 %).

Plus surprenant encore, 75 % d’entre elles envisageraient d’utiliser l’IA pour améliorer leur site web existant. Les entreprises espagnoles sont également en tête de l’adoption de l’IA pour l’optimisation des sites web avec 87 % d’approbation, tandis que la France a le taux d’adoption le plus faible (65 %).

 

Copie et textes : Le domaine le plus populaire pour l’IA dans l’amélioration des sites web

Les chefs d’entreprise interrogés sont tous d’accord pour dire que l’amélioration des textes de leurs sites web actuels est le domaine dans lequel ils utiliseraient le plus l’intelligence artificielle.

Cependant, tous les marchés n’accordent pas la même importance à l’amélioration des sites web, et les différences apparaissent clairement lorsque les priorités prédominantes sont examinées par pays.

La France privilégie les visuels plutôt que le texte pour la création et l’optimisation

La différence la plus évidente est que tous les pays ne sont pas d’accord sur le fait que les domaines dans lesquels ils utiliseraient l’IA pour créer un site web sont les mêmes que ceux dans lesquels ils l’utiliseraient pour les améliorer.

Seules la France et l’Allemagne restent cohérentes : les entreprises françaises sont ouvertes à l’IA à la fois pour créer et optimiser leurs images et leurs visuels, tandis que les entreprises allemandes pensent que l’IA peut aider à créer et à améliorer la sécurité de leurs sites web.

62% des PME françaises et globales sont plus enclines à travailler avec une agence web qui fait usage de l’IA

Présente sur tous les marchés étudiés, la tendance des chefs d’entreprise est d’être plus enclins à travailler avec une agence qui utilise ouvertement l’IA dans son travail.

61,77 % des chefs d’entreprise préfèrent travailler avec une agence de refonte de sites web qui utilise l’IA, une tendance constante dans tous les pays, en particulier en Espagne avec 71 % de probabilité. Les Pays-Bas affichent le taux de probabilité le plus faible, avec 55,56 %

 

L’IA nous aide à automatiser les tâches répétitives, ce qui nous permet de nous concentrer davantage sur la créativité et la prise de décisions stratégiques. En outre, l’IA nous permet d’offrir des expériences personnalisées aux utilisateurs, ce qui peut améliorer considérablement leur engagement et leur satisfaction. Par conséquent, il ne s’agit pas seulement de sauter dans le train de l’IA, mais plutôt de tirer parti de son potentiel pour fournir des résultats supérieurs aux clients. L’utilisation de l’IA peut donc donner aux agences un avantage concurrentiel.

–Tristan Post, responsable de l’IA chez Campus Founders

 

Etude réalisée par Sortlist

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *