lun. Mai 27th, 2024

En France, la pénurie de candidats, tous secteurs d’activités confondus, est de plus en plus forte.

Ainsi, au deuxième trimestre 2022, 355 400 emplois étaient vacants selon le ministère du Travail (Dares). Et la tendance est à la hausse : +91% dans l’industrie, +71% dans le tertiaire et +46% dans la construction.

Les recruteurs rencontrent actuellement des problèmes pour :

  • Attirer des candidats répondant à leurs besoins, dans la mesure où ce sont eux qui ont de plus en plus l’ascendant ;
  • Traiter les candidatures en masse sur des postes peu qualifiés.

Car force est de constater que le recrutement “à l’ancienne” est définitivement dépassé.

Le problème ? Il fonctionne encore sur la base des CV… alors que ces derniers sont totalement inefficaces pour valoriser les compétences. Pire : les candidats les considèrent comme un frein et une contrainte, tandis qu’ils constituent une perte de temps énorme pour les recruteurs.

Pourtant, 60% des entreprises réalisant plus d’un million d’euros de CA n’ont toujours pas de solutions de recrutement digitales.

C’est à partir de ce constat que Philippe Valoggia, fort de 20 ans d’expérience en tant que DRH de grands groupes et fondateur d’un cabinet de recrutement, a décidé de lancer Jobfirst avec deux associés.

Le concept :  une plateforme de recrutement sans CV offrant une expérience mobile & gratuite pour le candidat et un outil d’aide à la prise de décision pour le recruteur, avec un focus sur les métiers opérationnels.

Une innovation qui cartonne ! Depuis sa création en avril 2020, elle compte déjà 180 000 utilisateurs et a accompagné 24 000 recrutements.

Aujourd’hui, pour accélérer son développement et en complément de sa levée de fonds avec des business angels, Jobfirst offre la possibilité de rejoindre une levée de fonds participative avec Kriptown, dès 10€.

    “Jobfirst est au CV ce que le GPS est à la carte papier.”

Philippe Valoggia, co-fondateur

Une nouvelle solution de matching par compétences et prérequis

Savez-vous que 40% des candidats abandonnent le processus de recrutement s’il faut fournir un CV et que 74% préfèrent postuler sur mobile ? (source work4)

Concrètement, cela signifie que pour les candidats, créer un CV valorisant leur parcours et leurs compétences, puis répondre à une annonce, devient un frein important.

Les talents sont également à la recherche de simplicité d’usage, de transparence dans leur recherche d’emplois, d’informations, et de mise en relations rapide. Or, ce n’est pas le cas dans la plupart des processus de recrutement actuels.

En parallèle, les recruteurs éprouvent des difficultés pour diffuser et créer des annonces puis à qualifier facilement des candidats, s’ils en ont ! Ils passent également une bonne partie de leur temps à contacter des candidats pour avoir des informations de base comme le permis de conduire, la mobilité ou les disponibilités horaires.

Jobfirst propose donc un écosystème qui crée une synergie entre candidats, recruteurs et centres de formation et écoles en prenant en compte les besoins de chaque partie et en facilitant la mise en relation.

    “Nous structurons les données pour créer un matching automatique entre les profils des candidats et les besoins des recruteurs, principalement pour les métiers opérationnels, en fournissant les informations de base (mobilité, disponibilités, habilitations), les compétences techniques et comportementales.”

Une approche innovante qui profite à tous

Pour les candidats : une expérience unique, sans CV et en 5 minutes

En quelques clics, via leur mobile, les candidats peuvent postuler à des offres d’emplois tout en valorisant leurs compétences, et en adéquation avec leurs prérequis et situations.

Pour les recruteurs : une augmentation du taux de réponses à leurs annonces

Les recruteurs profitent de :

  • Une expérience candidat simplifiée mais puissante ;
  • Un outil d’aide à la décision leur évitant de passer du temps sur de la lecture de CV.

Une levée de fonds sur Kriptown pour accélérer sa croissance

En complément des fonds en cours de levée avec des business angels, Jobfirst propose à sa communauté d’utilisateurs, de clients et de partenaires d’investir dans sa plateforme via Kriptown à partir de 10 €.

Il suffit de 5 minutes à peine pour créer un compte et régler par carte bancaire.

Les investisseurs ont ensuite la possibilité de revendre leur action Jobfirst (sous forme de Token) sur le marché secondaire de Kriptown comme ils le souhaitent.

Jobfirst souhaite collecter ainsi entre 100 K et 400 K€ pour accompagner encore mieux toutes les personnes en recherche ou en reconversion en :

  • Intégrant toujours plus d’offres d’emplois (celles émanant de Pôle Emploi sont déjà ajoutées) ;
  • Apportant des innovations technologiques pour continuer la transformation engagée par Jobfirst pour les candidats ;
  • Développant sa modularité pour pouvoir intégrer sa plateforme à tout type de solutions de recrutement ;
  • Affinant son modèle de matching à toutes les annonces d’emplois diffusées sur le Web.

En parallèle, Jobfirst ambitionne de se développer à l’international avec un focus sur l’Europe et l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *