dim. Mai 19th, 2024

L’entreprise a obtenu une augmentation tarifaire pour la procédure hépatique et un nouveau code CPT® unique pour son application rénale

MINNEAPOLIS–(BUSINESS WIRE)–HistoSonics, (www.histosonics.com), qui produit le système Edison® et les nouvelles plateformes de traitement par faisceau sonique, a annoncé aujourd’hui que l’Agence Fédérale du département américain de la Santé et des Services sociaux (Centers of Medicare & Medicaid Services, CMS) avait fixé un nouveau tarif pour l’histotripsie des tumeurs hépatiques, lequel a augmenté pour atteindre désormais à 17 500 USD. Dans leur processus d’élaboration des règles de novembre 2023, les CMS ont utilisé les données de l’essai #HOPE4LIVER mené aux États-Unis pour augmenter le tarif des patients ambulatoires pour la Current Procedural Terminology (CPT®) Catégorie III HistoSonics, Code 0686T, à savoir l’ablation non thermique de tissus hépatocellulaires malins par administration d’énergie acoustique, y compris le guidage par imagerie. La procédure innovante s’est vu attribuer la classification de paiement ambulatoire (APC) 1576 et le nouveau tarif national moyen est passé de 12 500 USD à 17 500 USD. Ce nouveau tarif devrait aider les hôpitaux et les médecins qui utilisent la procédure d’histotripsie non invasive en ambulatoire pour détruire des tumeurs hépatiques ciblées, tandis que la tarification DRG (Diagnosis Related Group) existante continuera à s’appliquer aux patients devant être admis à l’hôpital.

La nouvelle classification par les CMS de l’histotripsie hépatique permet aux patients de Medicare d’accéder à cette technique et à ses avantages potentiels. Nous félicitons les CMS de permettre aux patients de Medicare, qui jusqu’ici ont souvent eu accès tardivement à des technologies innovantes, de bénéficier plus facilement de dispositifs révolutionnaires comme le nôtre », a commenté Mike Blue, président et chef de la direction d’HistoSonics. Le système d’histotripsie Edison développé par HistoSonics combine une imagerie avancée et un logiciel exclusif pour fournir des traitements spécifiques aux patients, et utilise la science de l’histotripsie pour détruire mécaniquement les tissus ciblés à des niveaux subcellulaires. L’histotripsie s’est révélée sûre et efficace dans la destruction de tumeurs hépatiques ciblées, y compris des tumeurs hépatiques non résécables, et la FDA a récemment autorisé la commercialisation du système Edison pour la destruction non invasive de tumeurs hépatiques, en utilisant un processus mécanique non thermique d’ultrasons focalisés.

En outre, l’American Medical Association (AMA) a récemment publié un nouveau code CPT de Catégorie III pour l’histotripsie des tissus rénaux. Il s’agit d’une initiative importante puisqu’elle permet d’offrir aux patients et aux médecins la première thérapie automatisée par faisceau externe utilisant l’énergie acoustique pour détruire mécaniquement les tissus rénaux malades, sans recourir à des incisions, à des rayonnements ionisants ou à la chaleur. Le nouveau code CPT entrera en vigueur le 1er juillet 2024 aux États-Unis, date à partir de laquelle les prestataires pourront utiliser ce code lors des procédures d’histotripsie sur des patients de l’ensemble des États-Unis dans le cadre de l’essai IDE (Investigational Device Exemption, exemption visant les dispositifs expérimentaux) parrainé par la société, et baptisé « #HOPE4KIDNEY Trial ».

Les codes CPT sont attribués et réglementés par le Comité éditorial CPT® de l’AMA et sont largement utilisés par les payeurs publics, y compris Medicare et Medicaid, ainsi que par des plans de santé commerciaux pour définir les services et les procédures de soins de santé en vue de leur remboursement. La publication de ce nouveau code représente une étape importante en matière de remboursement, puisque les hôpitaux des États-Unis pourront soumettre des demandes de remboursement directement liées à ce service. Dès que la FDA aura autorisé la commercialisation de l’histotripsie rénale, ce nouveau code permettra aux patients et aux médecins d’accéder à l’histotripsie comme option de traitement non invasif des tissus rénaux, sans les complications potentielles qu’entraînent les traitements classiques, de type saignements, infections ou douleurs consécutives à une intervention chirurgicale.

Le nouveau code CPT de Catégorie III, X201T Histotripsie (c’est-à-dire ablation non thermique par administration d’énergie acoustique) des tissus rénaux, sera publié le 1er janvier 2024.

« L’obtention de ce code CPT pour les reins va représenter une nouvelle étape importante dans notre progression vers l’introduction de l’histotripsie en milieu clinique. Le fait d’offrir aux prestataires de soins un mécanisme de saisie des données sur l’utilisation de l’histotripsie dans la destruction des tissus rénaux ciblés va faciliter le remboursement par les payeurs et permettre à de nombreux patients susceptibles de tirer parti des capacités uniques de l’histotripsie de bénéficier d’une plus grande facilité d’accès », a ajouté M. Blue.

Le système Edison est un dispositif expérimental pour l’utilisation rénale et n’est disponible à la vente aux États-Unis que pour son utilisation prévue, à savoir la destruction des tumeurs hépatiques.

À propos d’HistoSonics

HistoSonics est une société privée de dispositifs médicaux ayant mis au point des plateformes non invasives et une thérapie exclusive par faisceau sonique basées sur la science de l’histotripsie, un mécanisme d’action innovant qui a recours à des ultrasons focalisés pour liquéfier et détruire mécaniquement des tumeurs et des tissus indésirables. L’entreprise concentre actuellement ses efforts sur la commercialisation de son système de traitement hépatique Edison aux États-Unis et sur certains marchés mondiaux spécifiques, tout en élargissant les applications de l’histotripsie à d’autres organes, notamment les reins et le pancréas. HistoSonics possède des bureaux à Ann Arbor dans le Michigan et à Minneapolis dans le Minnesota.

Pour plus d’informations, voir le site : www.histosonics.com/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *