sam. Fév 24th, 2024

Synthèse de la semaine du 12 au 16 décembre 2022 par Jeanne Asseraf-Bitton, Responsable de la recherche et de la stratégie de BFT Investment Managers.

Le taux 10 ans varie peu aux Etats-Unis autour de 3.5% mais remonte de plus de 25 points de base en Allemagne à 2.2%. Les actions des pays développés reculent de près de -1.5%, tirés par la baisse d’environ -3% de la zone euro. L’EUR /USD s’affermit au-delà de 1.06. Le Brent regagne du terrain à près 80 $/baril.

La Banque Centrale Européenne (BCE) relève les taux de 50 points de base et surprend les marchés en signalant au moins 2 autres hausses de 50 points de base pour lutter contre l’inflation qu’elle prévoit à 6.3% en 2023. Les risques conjuguent les prix de l’énergie, des pressions salariales fortes et des politiques budgétaires trop laxistes. La réduction du bilan, en revanche, est annoncée pour mars et à un rythme modéré. Les enquêtes de décembre suggèrent une activité plus résiliente qu’anticipé en zone euro.

Modération de l’inflation américaine confirmée en novembre à 7.1% au total et 6% hors alimentaire & énergie mais les services hors énergie ne marquent pas d’inflexion, tirés par la composante « logement » (qui devrait ralentir prochainement). Les anticipations de prix des PME s’affermissent. La Fed estime l’inflation 2023 à 3.5%, prenant acte de la décélération à venir, mais réaffirme la poursuite du resserrement au-delà de 5% et son maintien pour réduire l’inflation à 2%.

Sans surprise, la banque d’Angleterre relève son taux de 50 points de base à 3.5%. Le tour de vis n’est pas terminé mais l’institution considère que l’inflation a atteint son pic. La hausse des prix ralentit en novembre mais la dynamique de l’emploi et des salaires (6% l’an) reste trop forte.

En Chine, l’activité faiblit et la réouverture s’accélère. Les données de novembre montrent la chute des ventes, l’envolée du chômage, le tassement de l’industrie et une expansion de crédit atone. Une relance paraît probable incluant un plan de 143 Mrds $ pour l’industrie des semi-conducteurs.

A propos de BFT Investment Managers

Avec 32 milliards d’euros** d’actifs gérés pour le compte de clients institutionnels et distributeurs, BFT Investment Managers fait partie des dix premières sociétés de gestion sur le marché français des OPC. Depuis plus de 35 ans, la performance de ses solutions d’investissement sur toutes les classes d’actifs (monétaire, obligataire, actions et multi assets), associée à une gestion rigoureuse des risques, constitue la première de ses missions. Filiale d’Amundi, BFT Investment Managers combine la réactivité d’une entreprise à taille humaine associée à la puissance du leader européen de l’Asset Management. Fidèle à la raison d’être de son groupe d’appartenance, BFT Investment Managers cherche « à agir chaque jour dans l’intérêt de ses clients et de la société » en étant un acteur du financement durable de l’économie. Avec 100 % des encours de ses gammes de fonds ouverts* ayant obtenus le label ISR d’Etat, BFT Investment Managers redonne un sens au rendement et ambitionne d’aller encore plus loin avec une démarche « Investir en France avec impact » comme en témoigne BFT France Emploi ISR, son premier fonds à impact. 

* Périmètre des fonds éligibles, hors fonds à échéance.
** au 30 juin 2022. Données BFT Investment Managers
.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *