dim. Mai 19th, 2024

Pour 53 % des Français, les personnes louant leur logement n’ont pas prévu de systèmes de sécurité supplémentaires

 

3 systèmes plébiscités : 63 % la présence d’agents de sécurité, 58 % des systèmes de vidéosurveillance et 52 % des digicodes à codes uniques

 

 

 

Paris, 14 mai 2024

A moins de 3 mois de l’ouverture des Jeux Olympiques, KIVALA SYSTEME, le digicode nouvelle génération, a interrogé plus de 1 500 personnes sur la problématique sécuritaire des logements et appartements loués à l’occasion des festivités. Une absence de sécurité renforcée extrêmement anxiogène pour une grande majorité des Français.

Lien officiel : www.kivala.io

 

 

Un manque de sécurité notable

 

Pour plus d’un Français sur deux (53 %), les personnes qui vont louer leur logement pendant les Jeux Olympiques n’ont pas prévu de mettre en place des systèmes de sécurité supplémentaires comme de la vidéosurveillance, des digicodes de nouvelle génération ou autre. Seulement 28 % des personnes interrogées pensent que la sécurité des habitations sera renforcée lors des évènements sportifs.

 

Selon vous, les personnes qui louent leur logement, leur appartement pendant les JO vont-elles mettre en place des systèmes de sécurité supplémentaires (vidéosurveillance digicode, etc.) ?

Réponses

Pourcentages

Oui assurément

28 %

Non pas du tout

53 %

Je ne sais pas

19 %

 

 

 

Une flambée des désagréments ?  

 

Cette absence de sécurité pose effectivement de nombreuses interrogations et craintes. Ainsi, 66 % des Français estiment qu’un manque de sécurité renforcé risque d’occasionner une augmentation des désagréments dans les habitations louées, notamment dans les appartements. Dans le détail, 31 % pensent que les problèmes seront très importants et 35 % relativement.

 

Selon vous, les appartements loués qui n’ont pas de systèmes de sécurité renforcés, vont-ils subir plus de désagréments que d’habitude ?

Réponses

Pourcentages

Oui totalement

31 %

Oui mais relativement

35 %

Non pas du tout

27 %

Ne se prononce pas

7 %

 

 

 

3 solutions majeures plébiscitées

 

Afin d’éviter les débordements dans les parties communes des appartements ainsi que les logements, les Français plébiscitent trois solutions sécuritaires : 63 % la présence d’agents de sécurité, 58 % des systèmes de vidéosurveillance et 52 % des digicodes à codes uniques. 

 

Quel(s) système(s) éviterait(aient) les débordements dans les parties communes et les logements pendant les JO ?

Réponses

Pourcentages

La vidéosurveillance

58 %

Un digicode nouvelle génération à codes uniques

52 %

La présence de personnes assurant la sécurité

63 %

Un couvre-feu

12 %

Autre

5 %

 

Même constat pour les personnes qui émettent le souhait de mettre en place de nouveaux systèmes de sécurité. Plus de 71 % choisissent en premier lieu des personnes assurant la sécurité, 67 % des caméras et 63 % un digicode nouvelle génération à codes uniques.

 

Quel(s) système(s) aimeriez-vous mettre en place pour mieux sécuriser votre immeuble pendant les JO ?

Réponses

Pourcentages

La vidéosurveillance

67 %

Un digicode nouvelle génération à codes uniques

63 %

La présence de personnes assurant la sécurité

71 %

Un couvre-feu

18 %

Aucun

4 %

Autre

6 %

 

 

 

Des actions concrètes

 

Pour mettre en place davantage de systèmes sécuritaires, plus de 57 % des personnes interrogées déclarent qu’elles contacteront leur propriétaire ou leur syndic de copropriété et 19 % avouent l’avoir déjà fait. Seulement 24 % n’entameront aucune procédure de ce type.

 

Allez-vous contacter votre propriétaire ou votre syndic de copropriété pour mettre en place plus de sécurité ?

Réponses

Pourcentages

Oui absolument

57 %

Oui c’est déjà fait

19 %

Non pas du tout

24 %

 

 

 

Des coûts rébarbatifs

 

Les coûts d’installation de systèmes de sécurité supplémentaires sont clairement le principal frein pour 83 % des Français. Ces dépenses bloquent 48 % des personnes interrogées et 35 % seulement en partie. Uniquement 17 % n’y voient aucune difficulté.

 

Les coûts d’installation de plus de systèmes de sécurité sont-ils pour vous un frein ?

Réponses

Pourcentages

Oui totalement

48 %

Oui en partie

35 %

Non pas du tout

17 %

 

« Nous avons observé que la nécessité, pour les résidents, de renforcer leur sécurité était un sujet primordial. Particulièrement à l’approche des JO, avec l’importance des locations saisonnières, nous avons reçu une demande accrue des franciliens pour installer le Digicode KIVALA dans leur immeuble.

Notre système de génération de code d’accès est unique sur le marché. Nous avons voulu rendre ce dispositif très accessible, puisque le coût total pour l’ensemble du matériel – platine incluse – est à moins de 1 000€ HT  pour un immeuble (soit à peine 50€ par propriétaire pour installer KIVALA – sur la base d’un immeuble composé de 20 appartements) », a commenté Jonathan Lascar, fondateur de KIVALA.

 

 

*Méthodologie : Enquête réalisée auprès de 1 518 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus, vivant dans un appartement ou un immeuble. Sondage effectué en ligne à partir du panel de répondants BuzzPress (27 200 personnes en France). Entre le 26 avril et le 6 mai 2024, un sondage électronique a été envoyé par email et publié en ligne. Les réponses ont ensuite été compilées et pondérées en fonction de quotas préétablis visant à assurer la représentativité de l’échantillon et afin d’obtenir une représentativité de la population visée. Toutes les pondérations s’appuient sur des données administratives et sur les données collectées par l’INSEE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *