Par FireEye

Le fait que l’APT28 continue de cibler les organisations olympiques souligne qu’elles n’ont pas été dissuadées par les efforts déployés pour les sanctionner et les inculper.

Nous nous attendons à ce que l’acteur cible agressivement les organisations olympiques dans un effort pour harceler, intimider et même discréditer ces institutions.

Comme à Pyeongchang, ces efforts peuvent culminer dans une tentative de perturber les jeux eux-mêmes.

 

John Hultquist, directeur de l’analyse du renseignement, FireEye

Nous devrions également considérer cette attitude agressive comme une indication que la Russie n’a pas abandonné cet outil et qu’elle pourrait être disposée à l’utiliser à nouveau lors des prochaines élections américaines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.