La hausse des cours des matières premières est la principale cause de l’inflation en 2021.

En effet, dans un contexte de reprise économique mondiale, l’inflation a rebondi nettement en 2021, à +1,5 % en moyenne annuelle contre +0,5 % en 2020 et 1,1 % en 2019, selon les derniers chiffres de l’INSEE.

TALENZ AUDIT, cabinet d’audit et de conseil constate que chez ses clients, il y a une vraie problématique de renchérissement des matières premières. 2 effets constatés :

– Augmentation des coûts de production et des services

–    Répercussion sur les résultats des entreprises

– Remise en cause juridique des contrats

Manuel Le Roux, expert chez Talenz Audit affirme que « la situation ne va pas s’arranger, par exemple le secteur du BTP a connu une hausse des matières premières allant jusqu’à 80% pour certains produits. Et jusqu’à 36 % pour certains produits alimentaires ».  

Cas pratique chez Talenz :

 

Manuel Le Roux évoque deux clients dans le portefeuille de Talenz. « Nous avons deux cas concrets ; un dans le secteur alimentaire et l’autre dans le secteur BTP.  Ces deux sociétés s’interrogent sur comment affronter la crise des matières premières ? Est-ce qu’ils doivent rogner leur marge ? ». La solution proposée par Manuel Leroux à ses clients :

–         Possibilité de constituer des provisions fiscales

–         Clauses contractuelles à revoir dans les relations avec les fournisseurs

 

Les conseils de Talenz :

 

Talenz Audit aborde le sujet selon une triple approche pour aider les entreprises :

–         L’impact économique : Talenz évalue l’impact financier de la hausse sur l’entreprise et sur sa production

–         L’impact fiscal : Talenz conseil aux sociétés de provisionner, afin de limiter l’impact sur les comptes de résultats

–         L’impact juridique et contractuel : Beaucoup de contrats n’ont pas prévue de clause car les rédacteurs du contrat n’avaient pas prévu cette situation exceptionnelle.

 

Talenz Audit donne des pistes de réflexion pour mieux négocier ses contrats et se prémunir pour le futur.

 

« On propose de réactiver les provisions pour risques de hausse de matière premières. Cette solution permet de faire une provision déductible fiscalement qui est basé sur une augmentation des couts des matières et des énergies », confie Manuel Leroux. « Ce sont des dispositifs qui ont été mis en place il y a quinze/vingt ans et qui ont été totalement oubliés. Mais ils existent encore et vont être réactivés », ajoute l’expert de Talenz.

 

 

A propos de Talenz Audit

 

Lancé en 2020, Talenz Audit a été créé par les partenaires du réseau Talenz, spécialiste français du conseil en entreprise, pour regrouper en une seule et même structure, toutes les activités d’audit. Un concept unique en France qui permet une offre personnalisée et adaptée à la taille et au marché de chaque entreprise. Grâce à leur ancrage dans toutes les régions de France, l’accompagnent et la proximité avec les PME constitue l’un de leurs points forts.

 

A propos de Manuel Le Roux

 

Diplômé en Gestion et en Économie Industrielle de l’Université de Caen, Manuel Le Roux dispose de plus de 30 ans d’expérience en cabinet d’audit et d’expertise comptable. Il a également occupé des fonctions en entreprise (Directeur financier de la Compagnie Bancaire notamment). Il a par ailleurs été membre et dirigé plusieurs institutions de la profession (CNCC, CCC de Basse Normandie).

Aujourd’hui il co-dirige le cabinet Talenz Audit et vient d’être élu récemment Président de la CCI de Caen-Normandie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.