Levée d’amorçage de 800 000 € pour NooS

Lancement de la plateforme RSE pour permettre aux entreprises d’engager leurs collaborateurs face aux défis de la planète et de la société

Objectif : Permettre aux entreprises d’agir positivement tout en mobilisant leurs collaborateurs & leurs clients

Les 4 ambitions chiffrées d’ici 2024 : Un recrutement actif de 65 personnes, 2 000 entreprises clientes, 1 million de salariés actifs sur la plateforme et contribuant à des projets de bien commun à hauteur de 50 millions d’euros

A l’occasion de son lancement officiel, NooS annonce une levée d’amorçage de 800 000 euros auprès de plusieurs business angels renommés et expérimentés parmi lesquels Éric Boustouller (C4 Ventures et ex Président Microsoft Europe), David Amsellem (John Paul), Nicolas Bourdin (Ogaïa), Jean-David Haas (NextStage AM), etc.

 

« Face aux défis majeurs de la planète et de la société, les entreprises doivent agir. Concrètement, efficacement et sans plus attendre.  Portée par une équipe engagée, NooS est un acteur de confiance qui permet aux entreprises d’accélérer et d’amplifier leur impact positif. En rejoignant le mouvement NooS, les entreprises accèdent à une plateforme SaaS d’engagement RSE qui leur permet de soutenir des projets remarquables (et vérifiés) en faveur du bien commun. Les collaborateurs sont placés au cœur de leurs initiatives. Enfin, l’impact est mesuré.

Nous sommes ravis de pouvoir annoncer le lancement officiel de notre plateforme pour accélérer les actions au bénéfice de notre planète et de notre société.».  Éric Mangin, CEO et cofondateur de NooS.

 

Une plateforme déjà plébiscitée qui mobilise plus de 50% des effectifs des entreprises

 

Les enjeux planétaires et les tendances sociétales sont aujourd’hui au cœur des prérogatives des entreprises, de plus en plus tournées vers le financement d’actions en faveur du bien commun.

Le marché du mécénat européen était évalué en 2018 à 22 mds d’euros et le mécénat français a atteint 3.6 mds d’euros en 2019 (source Admiral & Focuswrigh).

Aujourd’hui, 96% des entreprises mécènes en France sont des TPE & PME et contribuent à hauteur de 23 % au budget global du mécénat. Mais malgré leur volonté, les sociétés manquent d’expertise, de moyens et de temps pour mettre en place une stratégie de mécénat cohérente et engageante. C’est de ce constat qu’est née Noos pour agir dans les domaines majeurs que sont la biodiversité, la reforestation, le zéro déchet, l’éducation, la santé, l’inclusion ou la compensation carbone.

Lancée en version béta depuis octobre 2021, NooS a déjà séduit près de 30 entreprises qui ont pu s’apercevoir des impressionnants résultats des missions engagées :

–          46 873 arbres plantés dans des forêts primaires et des mangroves ;

–          678 tonnes de CO2 compensées ;

–          9 269 heures de formations données, notamment au bénéfice de personnes en situation de vulnérabilité / précarité ;

–          190 000 m² de terres ou de mers protégées ;

–          263 actions entreprises pour améliorer l’inclusion ;

–          205 actions entreprises en faveur de la santé

–          27,9 tonnes de déchets collectés et recyclés ;

–          Plus de 40 associations choisies avec des indicateurs d’impact.

 

NooS : une plateforme de référence focalisée sur des projets et des résultats

 

NooS s’est dotée d’une raison d’être :  permettre aux entreprises d’accélérer leur impact positif au bénéfice de l’Homme et de la Planète. Ces enjeux majeurs attirent et fidélisent aussi bien les talents en interne que les clients, de plus en plus exigeants et qui réclament des engagements sociaux et environnementaux concrets. Les entreprises qui ne se positionnent pas sur ces sujets sont vouées à disparaître.

NooS propose donc aux entreprises qui veulent agir positivement, une solution pour mobiliser leurs collaborateurs, clients ou partenaires grâce à des dispositifs d’engagement performants.

 

NooS s’appuie sur trois piliers :

–          Une plateforme SaaS clé en main permettant aux employés de s’impliquer graduellement et durablement dans la stratégie RSE de leur entreprise. Une fonctionnalité permet également de mobiliser ponctuellement les clients et les partenaires de l’entreprise. 

–          Une sélection méticuleuse d’associations sur des critères qualitatifs stricts (fiabilité du financement, alignement avec les objectifs de développement durable de l’ONU) qui proposent des projets avec un impact concret et mesurable.

–          Des outils performants pour suivre et maximiser l’implication des employés ou clients, pour constater et communiquer sur les résultats d’impact et ainsi valoriser l’engagement de l’entreprise. 

 

Un système de tableau de bord et des rapports de fin d’opération permettent de suivre, mesurer et communiquer sur l’impact concret des projets. Un kit de communication prêt à l’emploi proposé par NooS permet de réaliser sa communication interne et externe instantanément sur tous ses supports.

 

Une trentaine d’entreprises de toutes tailles et dans tous les secteurs ont déjà été séduites par la solution NooS. Elle leur a permis de mobiliser leurs communautés avec succès grâce à une participation active au choix des projets à soutenir. L’adhésion des collaborateurs est manifeste : en moyenne et après quelques semaines, plus de la moitié des salariés utilisent NooS. 

 

Noos est également fière d’être membre et partenaire de l’initiative mondiale «1% for the Planet» et est membre d’Impact France, montrant ainsi sa volonté de mettre l’innovation au service de l’impact solidaire et de l’intérêt général. NooS est en passe d’être certifiée B-Corp.

 

 

Objectifs et ambitions

 

Avec cette levée de fonds, NooS va pouvoir financer la construction de l’équipe Tech, tout en accélérant le pôle commercial (sales, customer success, acquisition). La startup envisage le recrutement de 65 personnes dans l’équipe d’ici fin 2024, dont 15 experts dédiés au pôle technologique, avec de nombreux postes d’ingénieurs et de développeurs.

Cette levée permettra d’accélérer le développement des offres, de faire grandir le nombre de sociétés qui agissent positivement et d’amplifier l’impact des entreprises en réponse aux enjeux socio-environnementaux.

 

Les 3 ambitions chiffrées d’ici 2024 :

2 000 clients, dont une majorité de PME / ETI et de grands comptes ;

1 million de salariés utilisateurs de la plateforme ;  

50M€ de dons collectés par NooS pour financer des actions sociales et environnementales cruciales.

 

Une levée d’amorçage par des experts et BA expérimentés

 

Cofondée par Éric Mangin, Paul Thiroloix, Lucas Petit et Ivan Roussin, la plateforme a séduit de nombreux business angels renommés, parmi lesquels Éric Boustouller (C4 Ventures et ex Président Microsoft Europe), David Amsellem (John Paul), Nicolas Bourdin (Ogaïa), Jean-David Haas (NextStage AM).

 

Nicolas Bourdin (Ogaïa) : « J’ai été séduit par le sens écologique et social du projet, mais aussi par l’équipe et son mode de management. La dynamique et la réalisation sont enthousiasmantes ! »

 

Éric Boustouller (C4 Ventures et ex Président Microsoft Europe) : « Je suis très heureux d’accompagner ce beau projet orienté Impact et une équipe très audacieuse ».

 

LE GROUPE DUVAL ACQUIERT BLUEGREEN

Le Groupe Duval, déjà propriétaire de Ugolf, fait l’acquisition de la société BlueGreen, l’un des acteurs du golf en France. A travers cette acquisition, le Groupe Duval, étend le périmètre de ses activités sportives ouvrant ainsi, aux joueurs français, la voie de l’un des plus grands réseaux français de golfs. Les deux réseaux étant géographiquement complémentaires. BlueGreen, filiale du Groupe Saur, a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 58,4 millions d’euros. La société exploite 46 golfs. Ugolf, pour sa part, gère 59 golfs et a réalisé un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros. Pauline Duval, Directrice générale du Groupe Duval déclare : « Nous sommes heureux d’intégrer, à notre groupe familial, les équipes de BlueGreen. Nous leur offrirons les moyens de poursuivre leur développement, tout en restant fidèles aux valeurs humaines que nous partageons et à l’esprit entrepreneurial qui nous anime. Notre ambition ? Continuer à ouvrir le golf à un large public en France et à l’international. » « Avoir BlueGreen à nos côtés nous conduira à créer et à former toujours plus de nouveaux golfeurs dès leur plus jeune âge jusqu’au plus haut niveau. » précise Pierre-André Uhlen, Directeur Général de Ugolf. A propos du Groupe Duval Fondé par Eric Duval, codirigé avec sa fille Pauline Duval, le Groupe Duval est un acteur familial français de l’immobilier. Il emploie plus de 4500 collaborateurs pour un chiffre d’affaires supérieur à 720 millions d’euros. Plus d’informations sur www.groupeduval.com Avertissement Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler.

Les entités dans lesquelles le Groupe Duval détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. Le Groupe Duval ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Les termes « Duval », « Groupe Duval » et « Groupe » qui figurent dans ce document sont génériques et utilisés uniquement à des fins de convenance. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs. Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné.

Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni le Groupe Duval ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

 

Alltricks réalise un volume d’affaires de 171 Millions d’euros en 2021 !

Alltricks, le leader e-commerce du cyclisme, du running et de l’outdoor en France, poursuit sa forte croissance en réalisant en 2021 un volume d’affaires de 171 millions d’euros, soit 39 millions d’euros de plus qu’en 2020. 30% de croissance pour Alltricks, grâce à une accélération de sa stratégie omnicanale ! Entre 2018 et 2021, Alltricks a réalisé une croissance de 163%. Le site de référence pour les passionnés de sport a investi le marché de l’économie circulaire avec le rachat du site d’occasion Troc Vélo et l’ouverture de son service « Second Life » dédié aux vélos reconditionnés.  

L’engouement pour la pratique du vélo : bienfaits pour la santé et pour la planète, ont permis au marché de l’occasion d’exploser.   En effet, selon la dernière étude de Diffusis France pour Alltricks, 40% des sondés comptent acheter un vélo d’occasion, dont la moitié des interrogés vont miser sur un vélo à assistance électrique.   Avec un nouveau service dédié, Second Life, Alltricks donne une seconde vie aux vélos personnels et professionnels. Les français, qui souhaitent vendre leur vélo, peuvent aller dans un magasin Alltricks et le faire reprendre par l’enseigne. Après un diagnostic et une estimation de son vélo, l’utilisateur sera crédité sur son compte du montant de la reprise de son vélo ou pourra repartir avec un vélo neuf plus récent. Alltricks remet en état les vélos pour leur redonner une seconde vie. Cette activité représentera une part significative du chiffre d’affaires d’Alltricks d’ici quatre ans. La construction en cours d’un second entrepôt à Châteaudun, de 25 000 m2, sera d’ailleurs pour accompagner la forte croissance d’Alltricks.  

Une véritable expérience à 360 degrés avec des services sur-mesure dédiés à la pratique du sport

Avec un large catalogue spécialisé, plus de 835 marques et 160 000 références sur son site, Alltricks souhaite répondre aux besoins des passionnés de sport en plein air.     La société française a expédié plus de 2,9 millions d’articles sur l’année 2021 et attire 54 millions de visiteurs par an sur son site.   Avec six magasins en propre, l’e-commerçant Alltricks est une référence du phygital !   Comme annoncé lors du précédent bilan, Alltricks a développé sa stratégie en retail en 2021 avec un rythme soutenu, marqué par l’ouverture de quatre stores dans des bassins d’utilisateurs Alltricks et des régions à fort potentiel de développement économique et de services autour du sport : Aix-En-Provence, Annemasse, Toulouse, Ile-de-France.   Le magasin historique de Coignières, en région parisienne (78), a déménagé à 5 minutes de son ancien emplacement, dans un magasin intégralement revu pour passer de 480 à 1 200 m², dont 1000 m² de surface commerciale dédiée au vélo, à la course à pied et à l’outdoor.  

Véritables temples du sport, avec en moyenne 450m2 de superficie, les stores Alltricks proposent un écrin premium aux marques référencées, des services d’étude de la foulée et d’étude posturale, un atelier, ainsi qu’une expérience omnicanale poussée, avec l’accès à plus de 160 000 références du site, la possibilité de retirer et retourner ses commandes passées en ligne.   Une équipe de techniciens-experts est mobilisée dans chaque boutique Alltricks pour la préparation, l’entretien et la réparation de vélos ainsi que pour répondre aux projets de montage des passionnés de vélos.   Alltricks offre une véritable expérience à 360 degrés, avec des services sur-mesure dédiés à la pratique du sport et grâce à l’animation d’un réseau d’entraide et de conseils entre passionnés. 

Enfin, Alltricks a recruté 100 nouveaux collaborateurs en 2021 pour faire face à cette forte croissance notamment sur des profils SAV et pour structurer son développement en Retail et à l’international.   Alltricks est une véritable story à la française, qui a commencé en 2008 dans un garage…   En 2022, Alltricks va poursuivre sa forte croissance, en développant ses ventes à l’international et son économie circulaire.    

GATEWATCHER ANNONCE UNE LEVÉE DE FONDS DE 25 MILLIONS D’EUROS

Paris, le 14 février 2022 – L’éditeur de logiciels de cybersécurité Gatewatcher, champion européen en détection d’intrusion et de menaces avancées, annonce sa première levée de fonds. D’un montant de 25 millions d’euros, l’opération est menée par Move Capital Fund I, spécialisé en Growth Equity (géré par Kepler Cheuvreux Invest), à hauteur de 15 millions d’euros en Equity et suivie par plusieurs partenaires financiers à hauteur de 10 millions d’euros en financement non dilutif.

Des produits de cyberdétection reconnus au niveau mondial

Gatewatcher commercialise notamment AIonIQ, une plateforme NDR (Network Detection & Response) associant l’intelligence artificielle à des fonctions avancées de cartographie pour la protection des infrastructures numériques et du cloud contre les menaces cyber. Également au catalogue de Gatewatcher, la solution Trackwatch qualifiée par l’ANSSI, qui assure la protection des opérateurs d’importance vitale et LastInfoSec, une plateforme de Cyber Threat Intelligence qui offre des informations enrichies sur les menaces ciblant spécifiquement un secteur ou une organisation.   Fondée en 2015 par Jacques de La Rivière et Philippe Gillet, Gatewatcher compte plus de 70 salariés en France et à l’international. 100% autofinancée depuis sa création, la société connait une forte croissance grâce à la qualité de ses produits qui permettent de réduire le risque cyber et de protéger les entreprises de toutes tailles, les institutions et organismes critiques en détectant en amont les cybermenaces.  

Deux axes de développement prioritaires pour cette première levée de fonds

« Nous sommes ravis de finaliser cette augmentation de capital avec Move Capital Fund I, dont l’expertise technologique et l’empreinte européenne vont nous permettre d’asseoir notre position de leader du marché de la cyberdétection en Europe et d’accélérer notre croissance à l’international, explique Jacques de La Rivière, CEO de Gatewatcher. Nous sommes déjà présents en Europe du Nord, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et nous projetons d’ores-et-déjà d’ouvrir 200 nouveaux postes en France et dans le monde dans les prochains mois. » Outre l’expansion de la présence de Gatewatcher à l’international, l’entreprise a également pour ambition de continuer à proposer des offres techniques de qualité répondant aux besoins des entreprises de toute taille. « Nos solutions apportent une amélioration immédiate aux enjeux actuels de cybersécurité et une réponse adaptée aux nouveaux besoins de détection des organisations grâce à une vision à 360° des cybermenaces. Ils combinent des algorithmes d’apprentissage automatique avec différentes méthodes d’analyse du trafic réseau. Ils sont conçus pour être évolutifs et immédiatement opérationnels pour une intégration facilitée. Cette levée de fonds permettra de déployer des forces commerciales en France et à l’international et de soutenir nos efforts de R&D », ajoute Jacques de la Rivière.   « Nous nous réjouissons d’entrer au capital de Gatewatcher, une entreprise résolument visionnaire, dont la qualité et l’efficacité de sa technologie de détection nous ont convaincus. Gatewatcher est parfaitement aligné avec notre stratégie d’investissement qui consiste à accompagner les sociétés technologiques à fort potentiel dans des secteurs importants pour la souveraineté numérique française et européenne » expliquent Sophie Sursock et Hervé Malausséna, Associés Fondateurs de Move Capital Fund I.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.