ven. Juin 14th, 2024

L’Open Banking a profondément participé à la transformation digitale du paysage bancaire et des services financiers : il est même devenu un axe de développement pour les banques.​ Cette évolution progressive de l’industrie s’accélère depuis quelques années grâce à trois facteurs :

  • L’adoption de nouvelles réglementations ayant pour but de fixer un cadre juridique afin de mieux promouvoir l’innovation et la protection du consommateur : la DSP2, le RGPD, le Request to Pay (RTP), la European Payment Initiative (EPI) illustrent ce déclencheur réglementaire ; ​
  • Des échanges de bons procédés entre banques et fintechs qui concrétisent cet alliage entre de nouvelles technologies financières et le partage des données bancaires ;​
  • L’évolution des besoins des utilisateurs finaux : la crise sanitaire a été un formidable démonstrateur de ces nouveaux usages.​ ​

De nouveaux termes comme « Open Finance », « Open Insurance », « Open Data » ou « Embedded Finance » ont récemment fait leur apparition et constituent l’expression de réalités, d’usages, d’enjeux et de perspectives multiples.​ ​

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *