sam. Fév 24th, 2024

Le groupement composé du groupe Caisse des Dépôts, dont CNP Assurances, de la MAIF et
de la MACSF, annonce aujourd’hui détenir 50,18% des titres du groupe Orpea (SBF :
FR0000184798 ORP) à l’issue de l’augmentation de capital à laquelle il a souscrit dans le cadre
de la restructuration financière de l’entreprise.

« Je me réjouis que le groupement conduit par la Caisse des Dépôts participe à la refondation
d’Orpea et écrive une nouvelle page au service des résidents et des salariés. » a déclaré Eric
Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts. « Au travers son entrée au capital, la Caisse
des Dépôts est donc déterminée à jouer, aux côtés de ses partenaires mutualistes, un rôle
d’actionnaire durable, responsable, résolu à développer le groupe Orpea dans l’ensemble de ses
métiers et profondément engagé pour une prise en charge plus humaine du vieillissement et de la
dépendance dans tous les territoires »

Stéphane Dedeyan, directeur général de CNP Assurances, a poursuivi : « Au sein du groupement
conduit par la Caisse des Dépôts, en qualité d’investisseur responsable et engagé, CNP Assurances
veillera à accompagner et accélérer les mutations d’ampleur engagées dans le groupe Orpea, afin de
faire progresser le bien-être de nos aînés et de leurs familles, tout en améliorant les conditions de
travail des salariés d’Orpea. Face au défi du vieillissement de la population, en ligne avec notre raison
d’être d’agir pour une société inclusive et durable, nous souhaitons ainsi contribuer à la construction
d’un écosystème du bien-vieillir. »

Pascal Demurger, directeur général de MAIF, a ajouté : « La façon dont nous considérons nos
aînés est un enjeu de dignité collective. Nous devons construire des solutions qui donnent la priorité
à la qualité, au soin, à l’attention. Le redressement et la transformation profonde engagés par Orpéa
ont vocation à répondre à cette ambition. En accordant autant d’importance à l’épanouissement des
salariés, qu’à la qualité de la prise en charge des résidents, en visant autant l’excellence technique
qu’éthique, le groupe prend le chemin d’un modèle plus résilient et plus vertueux. Entreprise à mission
et investisseur de long-terme, MAIF veillera au sein du groupement à permettre la poursuite de cette
transformation. »

« Cet engagement comme actionnaire de référence d’Orpea est en droite ligne avec la raison d’être
de la MACSF qui vise à contribuer à l’amélioration de la santé et du système de soin. Nous croyons
fermement au redéploiement de ce groupe d’Ehpad avec ses 76 000 collaborateurs, dont 45 000
soignants, et plus de 260 000 résidents, dans le respect des personnes et des règles déontologiques.
Trouver les meilleures solutions humaines et médicales pour bien vieillir est un enjeu majeur pour le
monde de la santé et pour l’ensemble de notre société. », conclut Stéphane Dessirier, directeur
général de la MACSF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *