Alors qu’Elisabeth Borne fera son grand discours de rentrée aux Universités d’été du MEDEF sur le thème de la sobriété, les patrons engagés dans la transition écologique et sociale réunis autour du Mouvement Impact France ont invité les décideurs politiques et économiques pour interroger ce que signifie vraiment « une économie sobre » et présenter des solutions concrètes pour accélérer la transformation des entreprises sur ce sujet aux Universités d’Été de l’Économie de Demain. Rendez-vous demain, mardi 30 août, à la Cité Internationale Universitaire (Paris 14e) !

Une alternative est possible ! Après un été marqué par les conséquences du dérèglement climatique et avant un hiver à haut risque sur le plan énergétique et social, les entrepreneurs engagés se saisissent du sujet de la Sobriété pour la première fois, lors des Universités d’été de l’économie de demain sur le thème suivant : « Sobriété j’écris ton nom ! ».

Dans un contexte d’inflation, de guerre en Europe, et de crise environnementale, la sobriété serait-elle la solution pour construire une nouvelle prospérité ? Oui, à condition qu’elle n’appelle pas uniquement des solutions périphériques telles qu’éteindre les enseignes lumineuses ou réduire la climatisation. C’est pourquoi les entrepreneurs réunis apporteront le 30 août des propositions concrètes pour engager une vraie transformation sobre de nos entreprises, qui suppose de produire moins mais mieux et de répondre aux besoins plutôt que d’en créer.

Tout au long de cette journée, entrepreneurs, acteurs politiques, et chercheurs interrogeront sans tabous les perspectives qu’ouvre une économie de la sobriété lors de différentes tables-rondes :

« La sobriété est-elle la clef d’une économie de la paix ? »

« La sobriété était-elle la condition sine qua non d’une économie juste ? »

« Notre système agricole est-il compatible avec l’impératif de sobriété ? »

« La finance et le vivant sont-ils antinomiques ? »

« Le Green-deal européen est-il l’allié ou l’alibi d’une économie de la sobriété ? »

« Comment l’Assemblée nationale légifèrera-t-elle face à la nécessité de sobriété et au risque inflationniste ? »

Venez écouter et prendre part à ces débats, et découvrez nos propositions pour passer d’une économie de l’excès à une économie sobre et juste !

Ils seront présents :

JEAN-BERNARD LÉVY (Président d’EDF) ; PIERRICK DE RONNE (Président de Biocoop) ; ROLAND LESCURE (Ministre de l’industrie) ; JEAN-MARC JANCOVICI (Président The Shift Project) ; PAUL POLMAN (Auteur, ex CEO Unilever, ex CEO P&G) ; CYRIL DION (Auteur et activiste) ; AURÉLIEN PRADIÉ (Député) ; HERVÉ NAVELLOU (DG L’Oréal) ; EVA SADOUN

(CEO de Lita.co, co-présidente Mouvement Impact France) ; JEAN MOREAU (CEO de Phenix, co-président Mouvement Impact France) ; NADIA MAÏZI (Chercheure et auteure du dernier rapport du GIEC) ; PASCAL DEMURGER (DG MAIF) ; MAUD SARDA (Directrice Label Emmaüs) ; FERGHANE AZIHARI (Essayiste) ; ALMA DUFOUR (Députée) ; MARLÈNE SCHIAPPA (Ministre de l’ESS et de la vie associative) ; NAVI RADJOU (Auteur) ; HÉLÈNE BERNICOT (DG Crédit Mutuel Arkéa) ; ERIC MONNET (Lauréat du Prix du Jeune Economiste 2022) ; ANTOINE HUBERT (CEO Ynsect) ; MANON AUBRY (Eurodéputée) ; CÉCILE GUILLOU (DGA Franprix) ; BÉATRICE DE NORAY (DG BEL) ; JULIA FAURE (CEO Loom) ; PASCAL CANFIN (Eurodéputé) ; PHILIPPE BIHOUIX (Auteur) ; THIERRY DÉAU (CEO Meridiam) ; JEAN-NOËL BARROT (Ministre de la transition numérique) ; CATHERINE TOUVREY (DG Harmonie Mutuelle) ; MATTHIAS NAVARRO (CEO Redman) ; PRISCA THEVENOT (Députée) ; PHILIPPE ZAOUATI (CEO Mirova) et bien d’autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.