mar. Juin 18th, 2024

Les Français jugent leur travail ennuyeux à 76 % en 2023 contre 71 % en 2022 et 63 % en 2019

44 % trouvent leur métier sans intérêt (32 % en 2022 et 29 % en 2019)

En 2019, 54 % préféraient un salaire plus bas pour un travail plus motivant… Ils sont 56 % en 2023 !

Même en télétravail, 79 % des Français s’ennuient…

Depuis 2019, QAPA, la solution digitale Adecco, interroge les Français sur leur moral au travail. Des enquêtes* qui montrent certaines évolutions et changements majeurs mais malheureusement de plus en plus négatives et moroses. 

 

Une vie professionnelle ennuyeuse et sans intérêt ?  

Vu le contexte économique et social actuel, difficile pour les Français de voir la vie (au travail) en rose. En effet, plus de 76 % estiment en mars 2023 avoir un travail ennuyeux, soit 5 points de plus qu’en 2022 et 13 points de plus qu’en 2019.

Non seulement l’ennui les gagne mais aussi le manque d’intérêt. En effet, Alors qu’ils étaient 71 % en 2019 et 68 % en 2022 à trouver leur profession utile, ils ne sont plus que 56 % dans ce cas cette année.

 

Avez-vous un travail que vous jugez ennuyeux ?

Réponses

2019

2022

2023

Oui très

28 %

33 %

37 %

Oui un peu

35 %

38 %

39 %

Non pas du tout

37 %

29 %

24 %

Avez-vous un travail que vous jugez sans intérêt ?

Réponses

2019

2022

2023

Oui

29 %

32 %

44 %

Non

71 %

68 %

56 %

 

 

Une bombe à retardement ?  

Ce constat plonge une majorité de Français dans un profond mal de vivre. Ainsi, plus de 63 % avouent subir difficilement cet ennui et ce manque d’intérêt au travail. Une proportion qui ne cesse de croître depuis 3 ans en passant de 45 % à 56 %.

De plus, 32 % encaissent moyennement bien cet état et seulement 5 % semblent ressentir aucune répercussion sur leur moral.  

 

Comment vivez-vous cet ennui ou ce manque d’intérêt ?

Réponses

2019

2022

2023

Très bien

11 %

7 %

5 %

Moyennement bien

44 %

37 %

32 %

Pas bien du tout

45 %

56 %

63 %

 

 

Un état de moins en moins caché

Contrairement aux années précédentes, de plus en plus de Français déclarent montrer clairement leur lassitude sur leur lieu de travail, même s’ils restent encore minoritaires. Ils sont en effet plus de 21 % en 2023 contre, 9 % en 2022 et 10 % en 2019.

Même constat pour les 52 % de personnes interrogées qui avouent en 2023 ne plus du tout faire semblant d’avoir un travail passionnant, alors que cette catégorie ne représentait que 31 % en 2022 et 38 % en 2019.

 

Montrez-vous clairement votre ennui au travail ?

Réponses

2019

2022

2023

Oui

10 %

9 %

21 %

Non

90 %

91 %

79 %

Faites-vous semblant d’avoir un travail passionnant ?

Réponses

2019

2022

2023

Oui

62 %

69 %

48 %

Non

38 %

31 %

52 %

 

 

Des Français plus francs ?  

En 2022, seulement 55 % des Français osaient déclarer ouvertement à leur chef qu’ils s’ennuyaient au travail. Cette année, ce chiffre est passé à 68 % et à même dépassé la proportion de 2019 qui était pourtant déjà de plus de 61 % à l’époque.  

 

Osez-vous dire à votre chef que vous vous ennuyez ?

Réponses

2019

2022

2023

Oui

61 %

55 %

68 %

Non

39 %

45 %

32 %

 

 

Team, team, team !  

Ce sentiment d’ennui au travail semble être collectif, voire peut-être contagieux… En effet, 78 % des Français déclarent avoir le sentiment que leurs collègues éprouvent également de la lassitude. Un désœuvrement qui était déjà sensible en 2022 avec 72 % et en 2019 avec 69 %.

 

Avez-vous le sentiment que vos collègues s’ennuient également ?

Réponses

2019

2022

2023

Oui

69 %

72 %

78 %

Non

31 %

28 %

22 %

 

 

Gagner moins, pour travailler mieux ?  

A choisir entre l’ennui et le salaire, les Français s’expriment clairement ! Ainsi, plus de 56 % préfèrent largement ne pas s’ennuyer au travail quitte à avoir un salaire plus bas. Un chiffre qui dépasse celui de 2019 alors de 54 % et qui était redescendu à 49 % l’année dernière.

 

A choisir, que préférez-vous :

Réponses

2019

2022

2023

M’ennuyer au travail avec un très bon salaire

46 %

51 %

42 %

Ne pas m’ennuyer au travail avec un salaire plus bas

54 %

49 %

56 %

 

 

Un ennui même en distanciel

Qu’ils soient sur leur lieu de travail ou à la maison, les Français ne semblent pas plus motivés. Ainsi, ils sont plus de 79 % à avouer s’ennuyer en étant en télétravail, soit 17 points de plus qu’en 2022.

Dans le détail, 32 % s’ennuient autant en présentiel qu’en distanciel et 47 % beaucoup plus !

 

Si vous avez la possibilité d’être en distanciel, vous diriez que :

Réponses

2022

2023

Je m’ennuie moins en télétravail

38 %

21 %

Je m’ennuie autant en télétravail

29 %

32 %

Je m’ennuie plus en télétravail

33 %

47 %

 

 

 

*Méthodologie : Enquête réalisée auprès de 2 054 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne à partir du panel de répondants BuzzPress (27 000 personnes en France). Entre le 21 et le 28 mars 2023, un sondage électronique a été envoyé par email et publié en ligne. Les réponses ont ensuite été compilées et pondérées en fonction de quotas préétablis visant à assurer la représentativité de l’échantillon et afin d’obtenir une représentativité de la population visée. Cette enquête a été compilée aux données issues de deux autres enquêtes réalisées en mars 2022 et février 2019 sur des panels représentatifs équivalents.

Toutes les pondérations s’appuient sur des données administratives et sur les données collectées par l’INSEE.

 

 

 

À propos de QAPA

QAPA est la solution digitale Adecco qui rassemble en 2022 plus de 8 millions de candidats, 50 000 nouveaux inscrits chaque mois dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, QAPA a lancé le 1er service de recrutement d’intérimaires en temps réel 100 % digital et mobile, Simple, Rapide et Innovant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *