lun. Mai 27th, 2024

Avec les dépenses de la rentrée et les augmentations liées à l’inflation, les  consommateurs cherchent plus que jamais à réaliser des économies et réfléchissent déjà à comment se  chauffer cet hiver sans faire flamber la facture d’électricité. C’est pourquoi Airton, spécialiste français de la  climatisation, ne cesse d’investir en R&D pour proposer aux consommateurs le meilleur de la technologie à  des prix abordables. Parmi ses références phares, Airton propose des climatiseurs fixes réversibles,  utilisables été comme hiver et équipés de technologies de pointe. La mise en place de bonnes pratiques dans  l’utilisation des climatiseurs fixes réversibles contribue à la réduction des dépenses énergétiques et limite  l’impact sur l’environnement. 

Avec les climatiseurs réversibles, une vraie économie d’énergie de 75 % sur l’année est possible par rapport à un chauffage électrique traditionnel. En effet, la consommation électrique d’une climatisation réversible est  faible puisque la seule dépense électrique de la pompe à chaleur est celle du compresseur qui sert à extraire  les calories de l’air extérieur. Un système de chauffage classique consomme 1 kWh d’énergie pour produire 1  kWh de chaleur. Dans le cas d’un climatiseur réversible, 1 kWh d’énergie consommé permet d’obtenir 3 kWh  de froid et 4 kWh de chaleur. Tout ceci grâce à l’exploitation de l’énergie produite par le soleil. Cela s’avère  donc être la bonne option pour que les ménages s’équipent à la rentrée ! 

« Avec Airton, ma mission principale est de créer un modèle de consommation de la climatisation responsable  et accessible pour tous. Aujourd’hui, nous devons prendre en compte les considérations des consommateurs et  leur proposer des climatiseurs innovants, qualitatifs, écologiques et au meilleur prix. Nos investissements en  R&D nous permettent de développer des solutions en phase avec ces différents critères. Chez Airton, nous  misons sur l’avenir pour proposer des produits durables et le plus écologiques possible. » déclare Richard  Mazigh, PDG de Airton. 

Airton livre ses bonnes pratiques pour faire baisser la facture électrique : 

  • Il est vivement recommandé de ne pas programmer les climatiseurs à la puissance maximale, mais plutôt d’opter pour une température ambiante stable (laissant un écart de 5 degrés maximum avec la  température extérieure) pour faire des économies. 
  • Opter pour une classe énergétique plus économe. Le principe est que plus elle est proche de A+++,  plus la consommation est réduite. 
  • Choisir le contrôle à distance avec le module Wifi puisque la programmation à distance permet de faire  des économies significatives et offre la possibilité d’allumer l’appareil quelques minutes avant son  arrivée ou bien de l’éteindre si jamais on a oublié de le faire avant de partir. De plus, la gestion de la  température sera plus précise !  
  • Eviter d’allumer et d’éteindre la climatisation trop souvent car c’est le démarrage du compresseur qui  consomme le plus. 
  • En hiver, il faut nettoyer les filtres au moins deux fois par an, pour éviter la surconsommation : et oui,  une stagnation de la poussière peut entraîner une hausse d’environ 30 % de la consommation  électrique !  

À propos de Airton | www.airton.fr 

Spécialiste de la climatisation réversible, la marque française de référence dans le génie climatique Airton a été fondée en 1990. Elle est née d’un constat simple : le climatiseur est un produit compliqué à acheter et à installer.  La société niçoise, fondée par Patrice Mazigh, est dirigée depuis 2018 par son fils Richard Mazigh, qui a lui donné un  nouveau souffle. Plus de 15 ans d’expérience ont permis à Airton de développer son expertise et son savoir-faire pour  démocratiser l’accès aux climatiseurs en simplifiant leur installation par tous les Français. Airton a pour objectif d’ici fin  2025 d’être la première clim écologique française accessible à tous. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *