Paris – La crise sanitaire est à l’origine d’une grande partie des perturbations qui sont observées dans le domaine de l’industrie. Employés confinés chez eux ou perturbations des cycles de production, de nombreux aspects du secteur ont été gravement touchés, voire brusquement interrompus. Les entreprises se transforment alors pour faire face aux nouvelles priorités et préparer leur avenir, sous peine d’être submergés par les défis d’un monde en pleine mutation.

 

Les nouveaux défis d’un secteur industriel en pleine mutation


Suite à la pandémie, les industriels se voient dans l’obligation de diversifier leurs opérations et leurs portefeuilles de fournisseurs, et donc faire face à un écosystème plus complexe qui rendra plus difficile la gestion et la visibilité opérationnelle.

Cette diversification rend également la prise de décision plus décentralisée. Ainsi, certains métiers sont confrontés à de plus grands défis en matière de collaboration et de communication car leurs équipes sont dispersées sur divers sites.

De même, la sécurité a toujours été une préoccupation essentielle pour les fabricants. Tout manquement à la sécurité physique ou numérique peut avoir de graves conséquences, notamment des temps d’arrêt non planifiés ou la perte de propriétés intellectuelles. En outre, à mesure que les fabricants se numérisent, ils deviennent des cibles de plus en plus prisées par les cybercriminels.

 

Repenser les stratégies numériques pour bâtir une entreprise prête pour l’avenir


Le numérique joue un rôle de plus en plus important dans le secteur de l’industrie afin de répondre aux nouvelles exigences commerciales. Si beaucoup ont déjà entamé leur transformation numérique avant la pandémie, ils doivent maintenant repenser leurs approches pour rester compétitifs sur ce nouveau marché.

Tata Communications propose quatre stratégies numériques que les entreprises doivent considérer pour transformer leur écosystème numérique et construire une infrastructure numérique prête pour l’avenir :

  1. Construire une base numérique solide – Pour accroître l’agilité et la productivité de leur organisation, les entreprises doivent numériser l’ensemble de la chaîne de valeur. Cela passe par la construction d’une architecture hybride pour maximiser le potentiel des technologies avancées comme l’IA et l’IoT, et l’intégration de nouveaux systèmes numériques avec l’infrastructure existante.
  2. Exploiter les données pour créer de nouveaux avantages concurrentiels – Avec la numérisation de leur chaîne de valeur, les sociétés vont obtenir des données en lien avec leur environnement commercial. En les exploitant, elles vont être en mesure d’améliorer tous les aspects de leur activité : isoler des problèmes, identifier les principales opportunités ou d’innovation ou encore faciliter la maintenance prédictive. 
  3. Mettre en place une plateforme de communication et de collaboration robuste – Cette solution permet aux collaborateurs de travailler de manière transparente, au-delà des fonctions et des zones géographiques, pour accélérer et stimuler l’innovation. En outre, les dirigeants peuvent personnaliser leurs outils de communication en fonction des besoins spécifiques de leur entreprise en intégrant des solutions de plate-forme de communication. La finalité étant pour l’entrepreneur d’améliorer l’expérience de ses clients et de ses employés en la rendant plus personnalisée, plus enrichissante et plus transparente.
  4. Établir un cadre pour une sécurité universelle – En adoptant une approche “confiance zéro”, les dirigeants sécurisent leur environnement numérique au-delà du périmètre traditionnel et fournissent aux employés un accès sécurisé aux applications et aux données, quels que soient le lieu, l’appareil ou la connectivité haut débit. Il ne tient également qu’aux entreprises d’être plus proactives dans la surveillance et la protection face aux cybermenaces. Un centre d’opérations de sécurité (SOC) peut agir comme la première ligne de cyberdéfense, permettant de surveiller et d’enquêter en permanence sur les activités anormales dans leur écosystème numérique, tout en réduisant leur temps de réponse aux attaques.

 

Préparer l’avenir de l’organisation


Bien que des signes de reprise soient visibles, le marché reste très incertain et les entreprises doivent réévaluer leurs stratégies numériques pour rester agiles et productives, dans cette nouvelle réalité.

Les entreprises doivent se concentrer sur les compétences et s’attaquer aux menaces croissantes que représentent les failles de cybersécurité. Pour que les entreprises puissent s’accomplir dans leur totalité et transformer radicalement l’expérience client, il est impératif qu’elles aient des partenaires technologiques spécialisés et de confiance pour obtenir les résultats recherchés.

 

*****

 

A propos de TATA COMMUNICATIONS

Faisant partie du groupe Tata, Tata Communications (NSE : TATACOMM ; BSE : 500483) est un facilitateur d’écosystème numérique mondial qui alimente l’économie numérique à croissance rapide d’aujourd’hui dans plus de 190 pays et territoires. En tant que leader de confiance, il permet la transformation numérique des entreprises à l’échelle mondiale grâce à des solutions de collaboration et de connexion, à la connectivité de base et de nouvelle génération, à l’hébergement en cloud, aux solutions de sécurité et aux services médias. 300 des entreprises du classement Fortune 500 sont clients et la société connecte les entreprises à 80 % des géants mondiaux du cloud. 

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.tatacommunications.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.