15 caractères qui ont changé le monde : Vodafone met aux enchères, avec Aguttes, le tout premier SMS sous forme de NFT

Le 21 décembre 2021, Vodafone proposera à la vente, chez Aguttes, le tout premier SMS au monde. Ce dernier fut transmis par le réseau Vodafone le 3 décembre 1992, et reçu par Richard Jarvis, collaborateur de Vodafone, lors des fêtes de Noël. Il s’agissait d’un SMS composé de 15 caractères sur lequel on pouvait lire « Merry Christmas ».

Ce SMS sera mis aux enchères sous la forme d’un NFT (« Non-Fungible Token ») lors d’une vente organisée par la maison de vente aux enchères Aguttes, en France. L’acheteur, qui pourra effectuer son paiement en crypto-monnaie Ether, deviendra ainsi le propriétaire exclusif d’une réplique unique du protocole de communication original qui a transmis le premier SMS au monde. Vodafone reversera le produit de la vente à UNHCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, qui vient en aide aux personnes déracinées de force.

« La mère de tous les services de messagerie passe sous le marteau. Avec cette vente aux enchères, nous réunissons l’esprit pionnier de ces deux derniers siècles. Ce faisant, nous immortalisons le premier SMS du monde sur la blockchain en le proposant à la vente sous forme de NFT pour une bonne cause. Parce que nous sommes convaincus que les pionniers tout comme la technologie peuvent changer le monde. Quand ils sont au service des populations et qu’ils connectent les individus entre eux. », a déclaré Hannes Ametsreiter, PDG de Vodafone Allemagne.

La transmission de ce court SMS, il y a près de trois décennies, a révolutionné la technologie des communications mobiles. En 1999, sept ans après l’envoi du premier SMS par Vodafone, il était désormais possible d’envoyer des textos sur de multiples réseaux. Cette particularité a favorisé leur utilisation, leur a offert une importante popularité (environ 6 000 milliards de SMS sont envoyés chaque année selon l’UIT, Union internationale de la communication, l’agence spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication, rapport 2014).

 

Aujourd’hui, les vœux pour Noël, Hanoukka, l’Aïd et bien d’autres fêtes sont adressés par des milliards de personnes dans le monde sous forme de textes, de vidéos, de messages audio et d’emojis. Sans ce tout premier « Joyeux Noël » envoyé sur un téléphone portable, notre monde serait aujourd’hui moins relié.

 

 

Du SMS d’hier au NFT de demain

Tout comme les SMS dans les années 1990 et au début des années 2000, la technologie blockchain s’avère aujourd’hui de plus en plus répandue, et notre monde est entré dans une nouvelle ère façonnée par les technologies numériques. Internet et ses diverses applications évoluent de plus en plus vite.

Ces 12 derniers mois, par exemple, les NFT – générés et stockés sur la blockchain – ont connu un véritable essor. Véritables certificats, uniques et infalsifiables, ils garantissent la propriété des biens spécifiques. Les champs d’application vont de la propriété d’œuvres d’art numériques et d’objets de collection aux articles virtuels pour les jeux en ligne ou encore les noms de domaines des sites web.

Le terme NFT (Non-Fungible Token) se traduit en français par « Jeton non fongible », c’est-à-dire « non échangeable ». Ils certifient la propriété d’un bien ainsi que les droits associés à son financement, et ce de manière inaltérable et sans ambiguïté. Le propriétaire d’un NFT le détient dans son « wallet », son propre portefeuille sur la blockchain – qui est l’équivalent d’un portefeuille numérique.

Un moment historique pour une bonne cause

L’essor de la technologie blockchain et des NFT est similaire à ce que Vodafone a réalisé en transmettant le tout premier SMS. Vodafone va maintenant immortaliser ce moment sur la blockchain en le proposant à la vente.

À cette occasion, le « premier SMS » est vendu en tant que pièce unique. Ce NFT garantit la pleine propriété du protocole de communication original qui a permis de transmettre le premier SMS jamais envoyé. La vente aux enchères se tiendra à Paris le 21 décembre 2021 chez Aguttes, la première maison de vente indépendante en France. Particulièrement active sur le marché international de l’art et du luxe, la maison Aguttes compte mobiliser les enchérisseurs du monde entier à l’occasion de cette vente.

« Le premier livre imprimé, le premier appel téléphonique, le premier e-mail, toutes ces inventions ont changé nos vies et notre façon de communiquer dans le monde. Ce premier SMS reçu en 1992 est un témoignage historique du progrès humain et technologique. Il a transmis un message de joie, « Joyeux Noël » », a déclaré Maximilien Aguttes.

 

Pour apporter de la joie à ceux qui en ont besoin en cette période de fêtes, Vodafone reversera l’intégralité des recettes de la vente aux enchères à UNHCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, qui vient en aide aux 82,4 millions de personnes qui ont été contraintes de fuir leur foyer en raison de conflits et de persécutions. 

Christian Schaake, directeur du service des partenariats avec le secteur privé du UNHCR, a déclaré : « La technologie a toujours eu le pouvoir de changer le monde et d’innover. Grâce à la synergie entre une technologie révolutionnaire et notre mobilisation pour le bien social, le UNHCR pourra continuer à aider les réfugiés et les personnes qui ont été forcées de quitter leur foyer, en leur donnant la possibilité de reconstruire leur vie et de bâtir un avenir meilleur pour eux-mêmes, leurs proches et leurs communautés. »

Dans cet esprit, de la part de toute l’équipe de Vodafone, « Merry Christmas ! ».

Pour en savoir plus sur la vente : https://www.aguttes.com/actualite/83570

La vente sera diffusée en direct sur le compte Instagram de la maison Aguttes : https://www.instagram.com/aguttes_/

À PROPOS D’AGUTTES

L’alternative française aux leaders du marché de l’art international

Aguttes est la 4e maison de ventes aux enchères en France. Sans actionnariat extérieur, elle jouit également de sa position de première société indépendante. Fondée à Clermont-Ferrand en 1974 par Claude Aguttes et maintenant dirigée avec deux de ses filles – Philippine Dupré la Tour et Charlotte Aguttes-Reynier – elle est composée aujourd’hui d’une équipe de 60 personnes qui constitue sa qualité première.

Avec une salle des ventes internationale située dans l’ouest Parisien et des bureaux de représentation à Bruxelles, Lyon et Aix-en-Provence, la maison se distingue par son service personnalisé et sa réactivité. Ses experts en interne permettent la valorisation et la vente de grandes collections françaises, de tableaux, d’objets, de bijoux et d’automobiles exceptionnels. Avec sa force de frappe en communication et ses acheteurs à 70% internationaux, elle atteint régulièrement des records mondiaux.

En 2018, la maison dépassait la barre symbolique des 50M€ d’adjudication, résultat jamais atteint par une maison de vente indépendante en France (il y en a plus de 400). En 2019, elle totalise 66M€ et continue en 2020 à se distancer des autres maisons parisiennes. Cette croissance s’articule autour des valeurs inchangées de transparence dans l’intermédiation, de discrétion, de rigueur et d’audace. Au service de ses vendeurs avant tout, Aguttes se positionne à présent comme l’alternative française aux leaders du marché de l’art international.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.