* sur la base de l’analyse de 1.970 millions de posts et commentaires des Français sur l’ensemble des réseaux sociaux analysés au cours du premier trimestre 2022
 
La nouvelle étude de Bloom, plateforme française d’analyse de l’opinion publique sur les réseaux sociaux, révèle aujourd’hui les conclusion de son dernier baromètre sur le sujet du pouvoir d’achat. Trois ans après la crise des gilets jaunes, la question des salaires et des impôts est toujours source d’amertume et de déception. Nouveau réceptacle des sentiments des français, le réseau social TikTok concentre la majeure partie des interactions sur le sujet.
 

Les salaires et la fiscalité sont les deux sujets les plus mobilisateurs
Fiscalité et salaires sont les sujets de discussions les plus mobilisateurs au sein du grand public
Parmi les émotions exprimées sur les réseaux sociaux, celles  à connotation négatives – la colère, la peur et la déception – traduisent une amertume et une forme de désillusion envers les pouvoirs publics. Pour rappel, ces deux sujets nourrissaient déjà la mobilisation des gilets jaunes.
 
A chaque réseau social ses préoccupations 
Bloom révèle que le grand public privilégie d’abord Tiktok puis  Facebook pour échanger sur les salaires. Les sujets de l’inflation et des salaires sont en pole sur Instagram et Facebook.
A contrario, les communautés militantes et médiatico-politiques investissent Twitter pour parler fiscalité. Les impôts y sont évoqués 3 fois plus que les salaires ou l’inflation.
 
Les Français réactifs au sujet de la précarité
Le sujet de la précarité bénéficie d’un taux d’engagement massif lorsqu’elle est traitée dans les médias, bien plus que celui des impôts ou des salaires. La précarité est la thématique la plus « à risques » selon l’expertise de Bloom car elle suscite un haut niveau d’émotions négatives et bénéficie d’une forte capacité virale.

L’énergie, le blocage des prix et le chômage : des sujets laissés de côté par les Français

  • L’énergie, grande absente des réseaux sociaux
L’énergie, qui a pourtant un fort impact sur les ménages et le pouvoir d’achat, semble moins préoccupante pour les Français que le pouvoir d’achat, peut être grâce aux mesures gouvernementales visant à limiter la hausse des prix énergétiques.
  • Le chômage et le blocage des prix, deux sujets encore faibles dans la conversation
S’il ne s’est pas imposé comme un sujet clé de la campagne présidentielle, la question du chômage est associée dans les conversations à celles du pouvoir d’achat et de la précarité (emploi à temps partiel, RSA, …) Le développement perçu de l’emploi précaire constitue donc un risque pour l’exécutif nouvellement élu et le sujet du chômage pourrait dominer la conversation dans les semaines à venir avec la tenue des élections législatives.
  • Le sujet du blocage des prix quant à lui est une mesure portée par le candidat Jean-Luc Mélenchon. L’engagement autour de ce sujet devrait fortement augmenter dans les prochaines semaines dans le contexte électoral.
Le réseau social TikTok confirme sa popularité auprès du grand public
Depuis la campagne présidentielle, TikTok s’impose comme un réseau social incontournable. Ce réseau social représente près d’1/3 des interactions analysées sur le pouvoir d’achat et c’est la plateforme qui génère le plus d’engagement sur ce sujet.
 
*Méthodologie et périmètre du projet
Ce baromètre porte sur une étude de 1 970 000 publications et commentaires postés sur Twitter, Facebook, Instagram, YouTube, TikTok et autres sites et blogs associés entre le 1er janvier et le 25 mars 2022, soit une durée de 3 mois et demi.
Plusieurs paramètres ont été pris en compte
  • Le nombre d’acteurs : chaque personne ayant publié, commenté, liké, ou partagé des posts
  • L’engagement : quantité de likes, partages et commentaires
  • Les documents : les posts et commentaires
  • L’activité : l’ensemble de documents et d’engagement
 
 
A propos de Bloom
Bloom est une plateforme d’intelligence artificielle fondée au social média Lab de l’école polytechnique de Lausanne par Bruno Breton (CEO), expert des réseaux sociaux, des médias et du marketing et Alexander Polonsky (Vice-Président), docteur en mathématiques appliquées et en neurosciences, diplômé du MIT et de Stanford. La plateforme s’intéresse aux connexions entre les publications, écoute l’ensemble des commentaires et saisit les profils reliés par des partages de contenus. Elle détecte également les émotions et les motivations derrière les publications grâce à la compréhension du contexte et des mots associés aux émojis.
https://bloomsocialanalytics.com/fr/platform/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *