lun. Mai 27th, 2024

Seulement 16 % des Français ont déjà investi en bourse, contre plus de 60 % aux USA

61 % des Français ne comprennent pas grand-chose à la bourse et confondent investir et spéculer

Toutes générations confondues, 40 % des Français seraient prêts à investir moins de 100 euros en bourse

 

 

Goliaths, l’application sociale d’investissement simple et intuitive, a interrogé 1 102 Français afin de savoir pourquoi l’investissement boursier n’a pas le vent en poupe en France contrairement aux autres pays du globe. Une enquête qui montre que les générations à venir seront plus sensibles à la bourse que les précédentes.

 

Quelle génération a déjà investi en bourse ?

 

Sans surprise, seulement 16 % des personnes interrogées déclarent avoir déjà investi en bourse. Les personnes nées entre 1965 et 1980 sont les plus nombreuses dans ce cas (22 %), juste devant la génération Y avec 19 % puis les baby-boomers avec 18 %. La Génération Z ne représente que 3 % des Français investisseurs boursiers.

 

Avez-vous déjà investi en bourse ?
Réponses

Génération Z

(>2000)

Génération Y (1980-2000)

Génération X

(1965-1980)

Baby-boomers

(1946-1965)

Oui 3 % 19 % 22 % 18 %
Non 97 %  81 % 78 % 82 %

 

A chaque génération, une peur différente

 

En effet, pour la Génération Z et X, c’est le manque de connaissances qui arrive en tête avec plus de 81 % et 70 % de représentativité. En revanche, pour les Baby-boomers c’est la peur de perdre le capital investi qui prime à plus de 78 %. Enfin, pour la Génération Y c’est le manque d’argent qui est en cause à plus de 73 %.

 

« Il est intéressant de noter que les personnes de la Génération Z ne sont que 41 % à craindre de perdre leur capital investi et seulement 31 % déclarent ne pas avoir confiance en la bourse. Ainsi, contrairement aux autres générations qui sont beaucoup plus frileuses, les personnes nées après 2000 expriment plus d’intérêt pour l’investissement boursier. Cela présage assurément une augmentation dans les années à venir du nombre de personnes qui se lanceront plus facilement dans l’investissement en bourse », a commenté Clark Hassan, cofondateur de Goliaths.io.

 

Parmi ces craintes, quelles sont les trois raisons qui vous freinent le plus pour investir en bourse ?
Réponses

Génération Z

(>2000)

Génération Y (1980-2000)

Génération X

(1965-1980)

Baby-boomers

(1946-1965)

La peur du risque de perdre mon capital investi 41 % 59 % 61 % 78 %
Je n’y connais absolument rien ou trop peu en placements boursiers 81 % 72 % 70 % 71 %
Je n’ai pas assez d’argent pour en investir en bourse 69 % 73 % 67 % 75 %
Je n’ai aucune confiance en la bourse et dans les marchés financiers 31 % 51 % 57 % 63 %
Cela ne m’intéresse pas du tout 42 % 47 % 51 % 58 %
Je n’ai pas le temps de m’occuper de placements financiers 52 % 59 % 56 % 41 %
Cela va contre mes principes 35 % 42 % 45 % 62 %
Je n’ai pas ou plus l’âge pour investir en bourse 52 % 32 % 51 % 61 %

 

Une mauvaise connaissance avérée

 

Pour plus de 61 % des Français « investir en bourse » et « spéculer en bourse » sont deux expressions qui veulent dire la même chose. Et les générations qui se trompent le plus sont issues des personnes nées après 1980. Seulement, 26 % des Français savent que les deux expressions sont totalement différentes, avec une plus grande représentativité de la Génération X et des Baby-boomers.

 

Selon vous, “investir en bourse” et spéculer en bourse” sont deux expressions :
Réponses

Génération Z

(>2000)

Génération Y (1980-2000)

Génération X

(1965-1980)

Baby-boomers

(1946-1965)

Equivalentes 71 % 63 % 59 % 53 %
Différentes 17 % 19 % 31 % 36 %
Je ne sais pas 12 % 18 % 10 % 11 %

 

 

Investir : oui, mais peu !

 

A la question « Seriez-vous prêt(e) à investir en bourse de petites sommes d’argent ? », 40 % des Français répondent « Oui mais moins de 100 euros ». 28 % et 29 % des générations Y et X seraient prêtes à aller jusqu’à 1 000 euros mais guère plus.

 

Seriez-vous prêt(e) à investir en bourse de petites sommes d’argent ?
Réponses Global

Génération Z

(>2000)

Génération Y (1980-2000)

Génération X

(1965-1980)

Baby-boomers

(1946-1965)

Oui mais moins de 10 euros 5 % 9 %  7 % 2 % 3 %
Oui mais moins de 100 euros 40 % 39 % 38 % 40 % 41 %
Oui mais moins de 1 000 euros 26 % 25 % 28 % 29 % 22 %
Non pas du tout 25 % 23 % 21 % 27 % 30 %
Je ne sais pas 4 % 4 % 6 % 2 % 4 %

 

 

*Méthodologie : Enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1 102 personnes résidant en France, âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne à partir du panel de répondants BuzzPress (27 200 personnes en France). Entre le 6 et 13 novembre 2023, un sondage électronique a été envoyé par email et publié en ligne sur les réseaux sociaux (Facebook et LinkedIn). Les réponses ont ensuite été compilées et pondérées en fonction de quotas préétablis visant à assurer la représentativité de l’échantillon et afin d’obtenir une représentativité de la population visée. Toutes les pondérations s’appuient sur des données administratives et sur les données collectées par l’INSEE.

 

Lien officiel : https://www.goliaths.io/

À propos de Goliaths

Pour Goliaths, il n’est pas nécessaire d’être un expert de la finance pour commencer à investir et l’investissement doit être accessible à toutes et tous. Lancée en bêta en 2021 par Clark Hassan 5CEO) et David Cohen (CTO), Goliaths est l’application sociale d’investissement la plus simple et efficace du marché.

En juillet 2022, Goliaths lève 2 millions d’euros pour rendre accessible l’investissement actif à travers une application intuitive permettant à tout le monde d’investir dès 2 euros et lance la version officielle en juin 2023.

Goliaths ambitionne de devenir un acteur majeur du marché en proposant une plate-forme d’investissement en bourse de haute qualité et des outils avancés pour aider les investisseurs à prendre des décisions éclairées en accédant à plus de 5 000 actions du monde entier.

En toute transparence, Goliaths fournit des informations claires sur ses services, pratiques commerciales et performances afin d’établir et de maintenir la confiance de ses 20 000 utilisateurs. Une rigueur exemplaire pour garantir la fiabilité des services, la sécurité des transactions et la protection des données des utilisateurs.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *