lun. Mai 27th, 2024

 

Marché de l’immobilier au 1er trimestre 2023 

Lyon, Marseille et Lille : un marché de l’immobilier à la baisse

 

imkiz : la solution digitale pour continuer à vendre son bien au meilleur prix

 

2023 est une année marquée par plusieurs tendances : la baisse des prix de vente dans la quasi-totalité des grandes villes, un pouvoir d’achat immobilier en recul (du fait de la hausse des taux d’intérêt) et un effondrement de la production du crédit immobilier. L’équilibre de l’offre et de la demande se rétablit donc progressivement, avec des prix qui sont en baisse mais avec une tension immobilière toujours forte. Face à cette situation, les propriétaires hésitent à vendre leur bien immobilier. Pourtant, il existe des nouveaux acteurs digitaux pour les accompagner, comme imkiz.

 

Focus sur les tendances du marché immobilier de trois métropoles françaises

 

Au premier trimestre 2023, le marché immobilier de Lyon continue de baisser, avec une baisse des prix de 3,3% sur le dernier trimestre et de 0,9% sur le dernier mois[1]. Cette tendance s’explique en partie par la hausse des taux d’intérêt, qui ont doublé en un an, passant de 1,03% en février 2022 à 2,83% en février 2023, soit une augmentation du coût du crédit supérieure à 60 000€ en un an et donc une baisse de pouvoir d’achat immobilier du même montant[2]. Malgré cela, le marché reste dynamique avec un indice de tension immobilière de 11%, mais les perspectives de reprise à court terme sont très peu probables. La périphérie de Lyon peut être une option pour les acquéreurs souhaitant éviter les prix élevés de la ville.

 

n ce qui concerne Marseille, le marché immobilier a connu une hausse des prix tout au long de l’année 2022 (près de 7%) ; mais contre toute attente, la tendance s’est inversée avec une baisse de 1,8% au premier trimestre 2023. Cependant, le marché immobilier reste actif avec une tension immobilière de 11% et un délai de vente moyen de 56 jours. Malgré la hausse des taux d’intérêt qui a réduit le pouvoir d’achat immobilier des acquéreurs, Marseille

a réussi à maintenir ses niveaux de prix en raison de son retard par rapport aux autres grandes métropoles françaises. Pour les mois à venir, le marché devrait poursuivre son atterrissage, mais une baisse significative des prix n’est pas attendue.

 

Figure d’exception, Lille poursuit quant à elle sa tendance haussière au premier trimestre 2023, contrairement à la majorité des villes françaises. Les prix de l’immobilier à Lille ont augmenté de 0,4% au cours des trois derniers mois, tandis que la hausse annuelle atteint 1,1% et une progression de 6% sur 24 mois. Cette tendance haussière s’explique par le fait que les prix immobiliers sont raisonnables et que la ville est dynamique, avec un indice de tension immobilière de 15%, avec un délai de vente moyen de 50 jours. Cependant, une baisse des prix est probable dans les mois à venir en raison de la hausse des taux d’intérêt qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin du premier semestre 2023. En dépit de la hausse des taux d’intérêt, Lille est une ville qui continue à attirer les investisseurs en raison de son dynamisme économique et de la relative accessibilité de son marché immobilier.

 

« Je suis plutôt surprise d’avoir vendu mon appartement aussi rapidement. L’étude de positionnement faite par l’équipe d’imkiz m’a permis de prendre connaissance des prix qui se pratiquent dans mon quartier. Avec mon mari nous avons pris le temps de bien regarder l’estimation et avec l’aide de mon conseiller nous avons choisi un prix de commercialisation ni trop haut ni trop bas pour vendre notre appartement rapidement. »

Vendeur Marseille et utilisateur de la plateforme imkiz

 

« Cela fait maintenant presque 1 mois que mon logement est à la vente. Je n’ai eu qu’une proposition de visite qui s’est soldée par une annulation de rendez-vous. Pourtant mon appartement se situe dans un très bon quartier et à plein de qualités ! Je commence à m’inquiéter car je dois aller travailler dans une autre région dans quelques mois. Je me rends compte que ce n’est pas si facile que ça de trouver une personne qui a le budget nécessaire pour acheter mais les choses semblent clairement plus compliquées aujourd’hui qu’il y a quelques mois. Je vais attendre encore 1 mois avant d’envisager de baisser un peu le prix de mon logement, j’espère ne pas avoir à en arriver là… »

Acquéreur-Vendeur Marseille et utilisateur de la plateforme d’imkiz

 

L’audit énergétique, la nouvelle obligation pour les propriétaires

 

Les propriétaires de biens immobiliers auront désormais l’obligation de réaliser un audit énergétique avant de mettre en vente un bien immobilier. Cette obligation est effective à compter du 1er avril 2023 pour les biens en F ou G et du 1er janvier 2025 pour les biens en E. L’audit énergétique a pour but de fournir un état des lieux détaillé de la performance énergétique et environnementale d’un logement ainsi que des propositions de travaux pour améliorer les performances énergétiques du bien immobilier. Cet audit doit être remis aux acquéreurs potentiels dès la première visite du bien et intégré dans la promesse de vente. Les propriétaires de maisons individuelles et d’immeubles composés de plusieurs logements appartenant à un propriétaire unique sont concernés par cette obligation. La validité de l’audit énergétique est de cinq ans et doit être réalisé par un professionnel qualifié et certifié.

 

Cet audit va beaucoup plus loin que le simple DPE car il s’agit d’un véritable état des lieux détaillé de la performance énergétique et environnementale d’un logement. Ce dernier va formuler des propositions de travaux à mettre en œuvre pour améliorer les performances énergétiques du bien immobilier en proposant à minima deux scénarios de travaux à réaliser. Il n’y a en revanche pas d’obligation de mise en œuvre des travaux mais juste une obligation d’information de l’acquéreur de manière à ce qu’il ait une vision claire des travaux à engager à l’avenir pour améliorer les performances énergétiques de son bien.

 

Face à ce marché de plus en plus complexe, il peut être intéressant de passer par une agence 100% en ligne comme imkiz pour vendre son bien. imkiz propose en effet un service complet à forfait fixe, non calculé sur le prix du bien. Quant aux acheteurs, ils pourront trouver des offres plus attractives car les vendeurs n’ont pas besoin de gonfler leur prix de 5% pour récupérer les frais d’agence physiques.

 

« L’enjeu dans le contexte actuel est de positionner son bien au bon prix. Il y a clairement de la demande mais les gens n’ont plus les moyens, du fait de la hausse des taux d’intérêt, de payer ce qu’ils pouvaient payer il y a encore quelques mois. Il y a un vrai enjeu à vendre rapidement son bien car le marché est clairement baissier et à chaque mois qui passe les biens perdent de leur valeur. »

Guillaume Poutrel, agent imkiz à Lyon

 

 

A propos d’imkiz

Alternative intelligente, économique et 100% digitale, l’agence immobilière à prix fixe imkiz permet aux propriétaires de se simplifier la vie tout en restant maître de leur transaction immobilière. Pour un forfait fixe payable uniquement au succès et calculé au plus juste, ce dernier est mis en relation avec un conseiller imkiz qui prend en charge de A à Z son bien en passant par toutes les étapes administratives intermédiaires (de l’estimation initiale jusqu’à la transaction finale chez le notaire, en passant par la gestion de l’annonce, le filtre des acheteurs, l’organisation des visites, le suivi des offres et la préparation du dossier du vente). Créée par Emmanuel de la Bouillerie et Benoit de Montremy, l’agence imkiz est actuellement constituée d’une équipe de 20 professionnels de l’immobilier et a vocation à poursuivre son développement tout au long de l’année 2023 grâce au recrutement de nouveaux agents. imkiz.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *