Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine et Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines, ont présenté Qwant, le moteur de recherche français, déployé sur l’ensemble des postes informatiques des sites départementaux depuis fin janvier 2019, aux côtés de Tristan Nitot Vice-Président Advocacy de Qwant.

Ils ont également signé une charte visant à promouvoir une utilisation éthique des outils numériques.

Les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines se sont emparés de la question du numérique et de la protection des données sur leur territoire, enjeu majeur face à la recrudescence des attaques informatiques et suite au renforcement du Règlement Général sur la Protection des Données.

« Nous avons choisi de déployer Qwant sur l’ensemble des postes de nos collaborateurs car ce moteur de recherche assure une meilleure protection des données personnelles de ses utilisateurs. Il est de surcroît français, ce qui ajoute encore à sa qualité ! », explique Pierre Bédier. 8 000 ordinateurs (5 000 postes dans le Département des Hauts-de-Seine et 3 000 dans le Département des Yvelines) ont désormais Qwant comme moteur de recherche par défaut.

 

Quatre collèges des Hauts-de-Seine expérimentent actuellement la solution Qwant School. Dès le mois de mai, elle devrait être déployée sur les ordinateurs et matériels numériques des 215 collèges publics des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Pour Patrick Devedjian, « il est primordial de protéger et de préserver les plus jeunes. Qwant School le permet grâce à un filtrage des contenus violents et pornographiques, une mise en avant des contenus éducatifs et spécialisés, des actualités choisies pour les enfants… ».

 

qwant, nouveau moteur de recherche des hauts-de-seine et des yvelines pour une meilleure protection des donnees

 

Qwant, une offre éthique et sécurisée pour les collectivités

Qwant propose un environnement de recherche sécurisé, le respect de la vie privée des utilisateurs, des résultats neutres, l’absence de ciblage publicitaire et d’historique des recherches. Les requêtes et les adresses IP sont chiffrées et les serveurs, sécurisés, sont situés en France.

 

« Les présidents des Yvelines et les Hauts-de-Seine ont su saisir tous les enjeux liés à la protection et de la sécurité des données personnelles, explique Eric Léandri, Président de Qwant. Nous sommes fiers que ces Départements nous témoignent leur confiance et adoptent Qwant pour équiper les postes informatiques de leurs agents, mais aussi ceux mis à disposition dans les lieux publics et très bientôt ceux des collèges. Le développement et la promotion d’un numérique éthique et européen constituent une véritable force pour notre pays aux bénéfices des citoyens, des administrations et des entreprises »

 

Une charte pour promouvoir une utilisation éthique des outils numériques

Les Départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines, ainsi que Qwant, ont souhaité engager une collaboration poursuivant l’objectif commun d’œuvrer en faveur de l’éthique et de la sécurité pour les utilisateurs d’Internet, notamment des élus et des agents territoriaux, des entreprises, des administrés et des partenaires du territoire.

Cette charte a pour objectif de contribuer à l’adaptation aux nouveaux enjeux sociétaux, éthiques et économiques du numérique, en particulier ceux relatifs à la protection des données personnelles, à la cybersécurité et à la transformation numérique des territoires.

 

Plusieurs domaines de collaboration ont ainsi été définis :

> Le déploiement de Qwant sur l’ensemble des postes des agents et élus des Départements,

> Le déploiement de Qwant School dans les collèges du territoire,

> Les opportunités de collaboration en matière de formation aux enjeux de la protection des données personnelles et de la cybersécurité,

> Les opportunités de collaboration technique pour la valorisation des données publiques à travers le moteur de recherche ou la fourniture d’informations et de services aux usagers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.