Paris, 19 octobre 2021 – La startup InSpek clôt un tour de table avec le fonds Quantonation pour
développer la première génération de son système d’analyse chimique. InSpek a été fondée en 2021
dans l’optique d’améliorer les performances des outils de mesure chimique tout en baissant leur coût
de production. En exploitant une technologie mise au point au MIT, InSpek ouvre la voie vers une série
de nouveaux outils qui vont permettre d’accélérer la recherche pour les industries pharmaceutiques,
biotechnologiques, et chimiques.

Passer d’une compréhension parcellaire à une maitrise complète des procédés pour réduire les erreurs

Malgré le coût important des matières premières et l’importance des délais de livraison des molécules
fabriquées dont les applications sont souvent critiques, les erreurs dans les procédés de fabrication
chimiques et biologiques restent courantes et représentent des milliards de dollars de pertes chaque
année. Ces erreurs résultent d’un manque de maitrise et d’une compréhension limitée des procédés
utilisés, car les solutions analytiques existantes ne permettent pas une caractérisation précise des
réactions en raison de compromis nécessaires entre rapidité, sensibilité, facilité d’implémentation, et
coût. En utilisant des capteurs sur puce à sensibilité améliorée, InSpek sera en mesure de délivrer une
solution permettant d’améliorer la compréhension des procédés à travers des mesures sans
compromis, cumulant qualité des données, collection en temps réel, simplicité d’implémentation, et
possibilité d’une utilisation jetable afin de réduire les risques de contamination. Cette solution
permettra ainsi de réduire les erreurs lors de l’utilisation de procédés chimiques et biologiques et donc
de réduire le temps et les coûts associés au processus de fabrication.

Les systèmes sur puce représentent l’avenir des capteurs et de la collecte d’information

InSpek a l’ambition de devenir un leader mondial dans les solutions analytiques pour la chimie et la
biologie. La société s’appuie sur les avancées récentes dans l’optique intégrée et la fabrication de
micropuces optiques pour réaliser des capteurs bénéficiant de trois avantages clés par rapport aux
solutions existantes : de meilleures performances de détection, un coût réduit, et un encombrement
plus faible. Son travail avec les fournisseurs de puces leur permettra d’utiliser les dernières
technologies de fabrication afin de maximiser les bénéfices des systèmes intégrés. En parallèle, elle
met en place des partenariats avec des utilisateurs pour développer des solutions qui répondent au
mieux aux besoins présents et futurs de l’industrie. InSpek se positionne ainsi en tant qu’acteur central
de la transition vers l’industrie 4.0, tout en bénéficiant de cette dynamique.

Aux origines, une collaboration académique franco-américaine

InSpek est née des travaux de recherche de 2 laboratoires de renommée internationale aux Etats-Unis
et en France†, spécialisés dans la photonique sur puce pour les télécommunications et les capteurs.
Après plusieurs années de développement, grâce notamment à des financements de la National
Science Foundation et du Deshpande Center for Technological Innovation at MIT, l’intérêt des
industriels pour la technologie a poussé les fondateurs à développer une solution dédiée à leur besoin.

Juejun Hu, Professeur au MIT et Conseiller scientifique d’InSpek, déclare : « La photonique intégrée –
l’équivalent optique des circuits électroniques sur puce – est reconnue depuis longtemps comme
étant une technologie révolutionnaire à même de transformer l’optique. La détection est l’une des
applications les plus prometteuses de la photonique intégrée, car la détection optique peut être
incroyablement sensible et spécifique grâce à la richesse de données spectrales qu’elle fournit. Je suis
donc ravi qu’InSpek se lance dans ce domaine et je crois fermement que les technologies de détection
optique intégrée d’InSpek génèreront des capteurs optiques plus performants, plus petits, et moins
chers, qui auront un impact global sur de nombreuses applications allant de la bioproduction à la
santé. »
Selon Jérôme Michon, Président d’InSpek : « Le but du système que nous développons est de réduire
drastiquement les défauts lors de l’utilisation de procédés chimiques et biologiques. La polyvalence
de nos capteurs leur permet d’être utiles tout au long du cycle de fabrication, aussi bien pour la
caractérisation lors de la phase de développement des procédés que pour le suivi et contrôle en phase
de production. En combinant étroitement optique, science des matériaux, et traitement du signal,
notre produit permet aux utilisateurs d’accéder aux bénéfices de l’optique intégrée, qui sont en parfait
alignement avec les principes de l’industrie 4.0. Nous voulons ainsi devenir une solution de sécurité et
de confiance pour les chimistes et les biologistes dans les nombreuses industries qui dépendent des
réactions. »
Le fonds d’investissement Quantonation a travaillé en étroite collaboration avec l’équipe pour amener
le projet des fondateurs à maturité. Jean-Gabriel Boinot, qui représente le fonds Quantonation au
conseil de la société, déclare : « Les perspectives offertes par la technologie d’Inspek vont permettre
d’accélérer considérablement les cycles de recherche. Nous sommes très fiers de pouvoir
accompagner ce projet dès le début et travailler dès à présent sur une stratégie de développement à
la mesure du potentiel de cette technologie. »
Implantée au sein des locaux de l’Ecole Polytechnique, InSpek a aussi rejoint l’incubateur Agoranov.

À propos d’InSpek

InSpek a été fondée en 2021 par Jérôme Michon, diplômé de l’Ecole Polytechnique et du MIT, et 3 cofondateurs, avec la vision de démocratiser l’accès à l’analyse chimique grâce à l’optique intégrée. Ses capteurs tirent le meilleur parti des technologies de micro et nano-fabrication de puces optiques pour
maximiser les interactions lumière-matière et améliorer la détection chimique. Les fondateurs sont
basés en France et aux États-Unis et l’entreprise est hébergée au Drahi X-Novation Center, le centre
d’entreprenariat de l’Ecole Polytechnique. Pour plus d’informations, ou postuler à des emplois dans
une équipe ambitieuse, visitez le site www.inspek-solutions.com

A propos de Quantonation

Quantonation est le premier fonds de capital-risque dédié aux technologies quantiques et à la
physique innovante. Des domaines tels que la conception des matériaux, le calcul haute performance,
la cybersécurité ou la détection ultra-précise sont désormais animés par l’innovation basée sur ces
technologies de rupture. Le fonds vise à soutenir leur transition vers des produits commercialisables
pour l’industrie. Quantonation a son siège à Paris, en France, et investit dans le monde entier. Pour
plus d’informations, visitez le site www.quantonation.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *