Dans le cadre de sa revue annuelle, l’Agence Fitch a confirmé la note financière ‘AA’ de la Région Île-de-France mais relève son profil de crédit intrinsèque de ‘aa’ à ‘aa+’, soit une notation désormais supérieure à celle de l’Etat.

Dans son communiqué de presse, Fitch explique cette décision par la combinaison des facteurs suivants.

 

  1. « L’Ile-de-France exerce un contrôle strict sur ses dépenses, comme le reflète la baisse continue des dépenses de gestion ces cinq dernières années. Les dépenses de gestion ont baissé de 2,3 % en moyenne par an entre 2015 et 2019 […]. En 2020, les dépenses de gestion ont baissé de 0,6 % […]. »

 

  1.  « Dans le cadre de la pandémie, l’Ile-de-France participe cependant aux mesures de soutien aux entreprises, en raison de sa compétence en matière de développement économique. Cela explique principalement la forte hausse des dépenses d’investissement exécutées en 2020 qui s’élevaient à 2,1 milliards d’euros, un niveau sensiblement supérieur à la moyenne 2016-2019 (1,6 milliard d’euros) ».

 

  1. « Les engagements financiers de la région sont peu risqués. » […] « Le service de la dette est structurellement bien couvert par l’épargne de gestion (2020 : 2x) ».

 

  1. « La région a un bon accès à la liquidité sous différentes formes ».

 

  1. « La capacité de désendettement de la région s’est maintenue à un niveau confortable en 2020, à 4,7x, malgré l’effet de la pandémie ». […] « La dette nette ajustée a baissé légèrement en 2020, passant de 5,2 milliards d’euros fin 2019 à 5,1 milliards d’euros, malgré un niveau très élevé d’investissements (2,1 milliards d’euros) ».

 

Le rehaussement du profil intrinsèque de la Région Île-de-France à un niveau supérieur à celui de l’Etat illustre la bonne gestion financière de la collectivité engagée depuis 2016. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *