Directeurs immobiliers et acteurs du développement territorial publient une prospective commune sur le futur des lieux de travail  

L’ouvrage, dont la réalisation a été initiée au sortir du premier confinement, tire les enseignements de la pandémie qui a bouleversé nos modes de travail mais aussi de mouvements de fond qui avaient débuté bien avant. Grands utilisateurs, aménageurs et investisseurs de l’immobilier d’entreprise ont partagé leurs points de vue avec collectivités, CCI et agence d’attractivité sur les transformations à venir entre diversité de lieux de travail, évolutions managériales et attente des salariés. Une approche transversale avec des exemples de projets partout en France et sur la Métropole d’Aix-Marseille-Provence.

La crise sanitaire a bouleversé le quotidien professionnel de millions d’entreprises et de collaborateurs. Elle a fait émerger de nouvelles questions et de nouveaux défis.  Provence Promotion, l’Association des Directeurs Immobiliers et Euroméditerranée, ont cherché à analyser les nouveaux besoins et les nouvelles aspirations en matière de lieu de travail en y associant une quarantaine de directeurs immobiliers en France et un territoire test, Aix-Marseille-Provence avec deux de ses principaux acteurs  en matière d’implantation de nouveaux lieux de travail : l’Etablissement Public d’Aménagement Euroméditerranée et l’agence de développement économique, Provence Promotion.

Grâce à la complémentarité de leurs visions, l’ADI et ses deux partenaires territoriaux ont pu mener cette réflexion selon une approche transversale. S’appuyant sur les témoignages d’acteurs clé de l’immobilier d’entreprise, des ressources humaines mais aussi d’exemples concrets de projets et de réalisations, ce travail dresse un panorama des transformations en cours entre diversité de lieux de travail, évolutions managériales et attentes des salariés. Pour Gilles Allard et Jacques Perpère, respectivement Président et Secrétaire général de l’ADI « Les grandes entreprises ne peuvent pas uniquement se référer à un cadre qui serait issu de la loi ou de la négociation avec les partenaires sociaux. Les territoires sont des partenaires essentiels pour répondre aux attentes des collaborateurs en matière de lieu de travail. La réduction de l’empreinte carbone de nos modes de travail est aussi un enjeu majeur qui doit nous rassembler. »

La prospective regroupe l’ensemble des aspirations nouvelles des collaborateurs, notamment la place du télétravail. Comment conserver l’équilibre entre performance de l’entreprise, flexibilité pour les salariés et maintien du lien social ? L’étude fait le point sur ces enjeux économiques et sociétaux, le flex office, les activités en phygital, et bien sûr l’hyperconnectivité, atout phare pour un territoire pour faire perdurer le travail à distance lorsque l’activité de l’entreprise le permet. Pour Bernard Deflesselles, Président de Provence Promotion « Aix-Marseille-Provence sera une métropole d’autant plus attractive qu’elle facilitera l’implantation de nouvelles formes d’organisations pour les entreprises »

Des nouvelles tendances 

Alors que les entrepreneurs indépendants, souvent du secteur numérique mais aussi du monde culturel ont investi depuis plusieurs années les espace de coworking, ces précurseurs sont rejoints aujourd’hui par des salariés nomades, et même des équipes nomades d’une même entreprise. On assiste à l’émergence du corpoworking ou proworking, des espaces de bureaux privatisés au sein d’espaces mutualisés. Une option appréciée par certains directeurs immobiliers qui contrebalance la rigidité des baux classiques.

Si le travail à distance peut s’organiser grâce à ces espaces de travail, ils devront demain mailler l’ensemble du territoire et se développer à proximité des réseaux de transport pour rejoindre les sièges sociaux des entreprises appelés à muter dans leurs usages. Plusieurs témoignages d’experts tendent à anticiper cette évolution. Pour certains directeurs immobiliers, les bureaux de demain favoriseront surtout l’émulation de groupe, l’appartenance à une culture d’entreprise, le partage et la convivialité. Certaines entreprises repensent déjà leurs locaux selon des superficies plus petites mais optimisées, plus d’espaces pour le travail collaboratif et de salles de réunions.

Des territoires avec un rôle à jouer

L’attractivité géographique reste d’actualité et chaque territoire pourra trouver sa place dans cette nouvelle organisation du travail à condition d’être correctement connecté. Paris et les centres-villes des métropoles devraient rester plébiscités par les jeunes générations tandis que les familles apprécieront de travailler dans des villes moyennes, proches de leurs domiciles en remote office ce qui nécessite un temps d’adaptation pour les directions et le management lorsqu’ils n’y sont pas réfractaires.

Les quartiers d’affaires conserveront leur attractivité en intégrant de l’hybridation sur leur périmètre urbain. Une offre de bureaux couplée d’habitations, de commerces, de lieux de vie et d’espaces verts que met en œuvre l’Etablissement Public d’Aménagement Euroméditerranée à Marseille. Pour Hugues Parant, Directeur général d’Euroméditerranée, « L’habitat pourra offrir des escales de travail intergénérationnelles regroupant les résidents de tous âges d’un même immeuble – actifs et universitaires pour partager un espace de co-working hors du domicile »

Enfin, la question des ressources humaines fait l’objet d’un chapitre à part entière de la prospective. Nouvelles aspirations des collaborateurs, risques d’isolement du télétravail, nouveaux défis du management, c’est à l’ensemble de ces problématiques qu’il faut aujourd’hui répondre.

Au-delà de la crise sanitaire, des transformations très profondes sont en cours dans les entreprises et le monde du travail. Cette publication aidera à mieux appréhender ces évolutions. Provence Promotion, l’ADI et Euroméditerranée souhaitent la partager largement et poursuivront leur réflexion commune pour mieux accompagner les acteurs de ces transformations.

A PROPOS DE PROVENCE PROMOTION

Après le Grand Paris, Aix-Marseille-Provence est la métropole qui compte la plus grande concentration de postes de travail (800 000) de France. Ce territoire possède une très grande diversité de sites professionnels et de zones économiques. Il accueille tous types de secteurs : de l’industrie lourde à la grande logistique, en passant par la R&D et les entreprises de services. Une transformation urbaine et économique à une vaste échelle (deux fois le Grand Paris) associe la nouvelle métropole Aix-Marseille-Provence (92 communes), les grands aménageurs Euroméditerranée, port de Marseille-Fos et aéroport Marseille Provence, mais aussi la première université francophone du monde disposant de la propriété de son parc immobilier (800 000 m²). Provence Promotion est l’agence dédiée à l’attractivité économique de ce vaste espace et de sa communauté entrepreneuriale.

www.investinprovence.com

A PROPOS DE L’ADI

L’Association des Directeurs Immobiliers (ADI) regroupe les directeurs et responsables immobiliers des entreprises publiques et privées françaises. Elle compte aujourd’hui près de 400 adhérents, et consolide une force représentative de près de 350 millions de mètres carrés, soit le tiers du parc immobilier des entreprises situées en France. Au sein du secteur immobilier, l’ADI représente la profession auprès des institutions, des médias et du grand public. Elle se fixe comme ligne directrice d’accompagner les directeurs immobiliers pour qu’ils puissent exercer efficacement et de façon influente leur métier.

www.adi-france.fr

A PROPOS D’EUROMEDITERRANEE

Depuis plus de vingt-cinq ans, l’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) Euroméditerranée conçoit, développe et construit la ville méditerranéenne durable de demain au cœur de la métropole Aix-Marseille-Provence. Ce programme, gouverné par l’État et l’ensemble des collectivités locales, s’est imposé comme un accélérateur de l’attractivité et du développement économique, social et culturel sans précédent. Il concentre sur son périmètre plus de 37 000 emplois privés, 6 500 emplois publics et a suscité l’implantation de plus de 5 300 entreprises. Le 3e quartier d’affaires de France repose sur sept grands secteurs d’activité : l’immobilier et le BTP, la croissance verte, les métiers de la banque et des assurances, la santé, la logistique et le commerce international, l’industrie numérique et le tourisme

www.euromediterranee.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *