Yann Couvreur Pâtisserie

La première boutique a ouvert ses portes avenue Parmentier, dans le 10e et rencontre un franc succès. Deux autres boutiques ouvrent rapidement : l’une rue des Rosiers, dans le Marais, l’autre aux Galeries Lafayette Gourmets, boulevard Haussmann.

Le matin, on y trouve des boissons chaudes, des jus frais et des viennoiseries roulées. Sur les coups de onze heures, les papilles s’éveillent et les différentes boutiques proposent aux gourmands des éclairs audacieux, des entremets ou encore des tartes pensées autour des fruits de saison. L’offre s’est, depuis la première ouverture, largement diversifiée : on peut désormais goûter aux mets salés élaborés par le chef, de la quiche à la focaccia, en passant par les tartes. Le tout soigneusement emballé dans des boîtes griffées d’un renard, l’animal-totem de Yann Couvreur.

 

À propos de Yann Couvreur

Après avoir fait ses armes dans quelques-uns des plus grands hôtels de la région
parisienne (le Trianon Palace de Versailles et le Park Hyatt Paris-Vendôme), Yann
Couvreur s’envole vers Saint-Barthélémy pour officier en tant que chef pâtissier à l’Eden
Rock. De retour en France, il rejoint les brigades du Burgundy, puis du Prince de Galles. Il
se fait connaître grâce à ses propositions pâtissières audacieuses. En 2014, il remporte
même le titre du « dessert de l’année » (décerné par le Guide Lebey) grâce à un
millefeuille à la vanille des Comores, sa pâtisserie-signature. Quelques passages télévisés
dans des émissions dédiées à la gastronomie et à la pâtisserie finissent d’asseoir sa
renommée en France. En 2016, il ouvre sa première boutique. En 2017, il se lance dans
l’aventure de l’édition et sort un ouvrage : « La Pâtisserie de Yann Couvreur », préfacé par
Pierre Hermé.

À propos de Davidson

Bertrand Bailly débute sa carrière chez Alcatel-Lucent en tant qu’ingénieur. En 1998, il
devient chef de projets chez Radiocommunications, puis ingénieur d’affaires et directeur
associé chez SIVAN consulting. En 2005, il co-fonde Davidson Consulting, société dont il
est aujourd’hui le président. Par le biais de son entreprise, il réalise des missions de
conseil en expertise et management, liées à la transformation digitale, en rapport avec
l’Homme connecté et les données qu’il génère par son activité sur la planète. Cette
entreprise, présente en France mais également à l’international (Canada, Suisse,

Espagne ou encore Émirats Arabes Unis) accompagne d’ores et déjà une dizaine de start-
ups innovantes et focalisées sur les domaines suivants : l’IoT, le E-commerce, la Data Science
ou encore les Blackchain. Davidson a reçu, en 2017, les prix Français et
Européens de l’entreprise où il fait bon travailler.

 

À propos de Philippe Pauze

Après avoir travaillé 31 ans pour le groupe Carrefour, il a rejoint les rangs de Panavi –
spécialiste du pain et de la viennoiserie surgelé. Lorsque l’entreprise, qu’il avait
développer avec son directeur, a été rachetée par une société belge, il décide de partir.
C’est chez Picard qu’il retombe sur ses pattes, quelques mois plus tard en 2009, en
devenant le président directeur général de la marque. Depuis son départ à la retraite en
2015, il ne cesse de s’investir dans de nouveaux projets. Par le biais de Périfem, qu’il a
lancé en 2012, il conseille des entreprises dans les domaines liés à l’économie d’énergie,
la sécurité des biens et des personnes ainsi que le développement durable. Le tout, en
lien étroit avec les différents ministères concernés.

À propos de Mylène Romano

Cette entrepreneuse dans l’âme débute sa carrière à la Bourse, dans les années 80. Avec
son mari de l’époque, elle développe deux sociétés, dont l’une dépose le bilan dans les
années 90. Elle investit au début des années 2000 dans venteprivées.com et devient peu
de temps après Juge au tribunal de commerce de Paris. Elle se tourne ensuite vers
l’associatif (l’ONG Elise Care). Depuis, elle a investit entre 50 000 et 200 000 euros dans
pas moins de huit sociétés.

 

Adresses des boutiques parisiennes

137 avenue Parmentier, 75010 Paris
23 bis rue des Rosiers, 75004 Paris
35 boulevard Haussmann, 75009 Paris
25 rue Legendre, 75017 Paris (ouverture en mai 2020)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*