Les 4 instituts 3IA en France

L’intelligence artificielle est un des défis scientifiques et sociétaux majeurs de demain…

Toulouse y jouera un rôle clé : le projet d’institut interdisciplinaire en intelligence artificielle (3iA).

ANITI fait partie avec Grenoble, Nice et Paris, des quatre instituts 3IA qui ont été mis en place pour une durée de 4 ans renouvelable dans le cadre du Programme Investissements d’avenir du plan Villani.

Ces instituts travailleront en réseau avec pour objectif de faire de la France un des leaders mondiaux en intelligence artificielle.

Les moyens mis en œuvre sont conséquents : le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) voulu par Cédric Villani comprend des contributions académiques et industrielles et une participation forte de l’État (via l’Agence Nationale de la Recherche), à quoi s’ajoutent les soutiens de la Région Occitanie, de Toulouse Métropole et de la SATT Toulouse Tech Transfert.

Trois piliers structurent ANITI : la recherche scientifique, la contribution au développement économique et la formation, car l’aspect éducatif est déterminant. Pour les mettre en musique, l’activité va reposer sur les échanges entre les milieux académiques, industriels et de la recherche autour de l’intelligence artificielle.

Au sein du projet scientifique, trois programmes intégratifs ont été définis : l’acceptabilité, la certifiabilité des systèmes autonomes et l’aide à l’optimisation des process industriels. De telles garanties sont requises par le type d’applications ciblées par le projet comme par exemple les véhicules autonomes du futur. Les porteurs de ces axes de recherche sont recrutés. Pendant deux ans, l’accent sera donc mis sur l’aéronautique, le véhicule autonome et les transports du futur, mais aussi l’industrie des satellites. Parmi les acteurs principaux dans ces domaines : des industriels comme Airbus, Thalès, Renault, Continental, des laboratoires de recherche comme le LAAS, l’IRIT, l’IMT, mais aussi de grandes écoles et universités, comme Toulouse INP-ENSEEIHT ou l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, qui échange régulièrement autour de différents projets avec le Syndicat Interprofessionnel de l’Automobile (SIA)…

ANITI est porté par l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées  www.univ-toulouse.fr

Dans le cadre du programme d’investissements d’avenir PIA3 (Plan Villani) www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Avec le soutien de la Région Occitanie (24M€), Toulouse Métropole (4M€).

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*