Macroéconomie et défis structurels, une photographie de la France en 2019

Par Maryse Pogodzinski, économiste de Groupama AM.

Endettement public, balance commerciale : une politique économique en quête de compétitivité.

 

En 2019, le déficit public devrait approcher les 3%, en raison de l’impact résultant de la transformation du CICE en baisse des cotisations sociales et des mesures d’urgence prises en fin d’année. Si la France ne connait pas de problème de « soutenabilité » de sa dette, le niveau de dette à quasi 100% du PIB est un handicap pour la croissance et la politique économique.

Sur le plan de la balance commerciale, la France enregistre un fort déficit structurel.
La dégradation de la compétitivité française s’explique notamment par le constant recul de la compétitivité-prix depuis 2000, entre coût salarial élevé et déficit de productivité.

 

Suite de l’article:

Evolution du ratio dette/PIB : une évolution à contre-courant de celle de la plupart des voisins européens

Balance commerciale : déficit structurel et enjeu de compétitivité

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*